< Retour à la page d'accueil

< Aller aux coordonnées des inscrits

AVIS DE RECHERCHE et MESSAGES

Vos messages seront, en principe, publiés tels que vous les aurez rédigés.Envoyez-les par E-mail, ou, lisiblement rédigés, par la poste,

à l'adresse figurant sur le formulaire d'inscription.. Merci !

 

1 - Mme Lucienne GENTY, née XUEREF, recherche Mme Suzanne ESTIVALET, née LAURENT ( fille du Colonel LAURENT, Villa "Le minaret" - SALAMMBO ) - Merci pour toute information concernant cette personne.

Pour prendre contact voir coordonnées n°3

<<<>>>

2 - Mme Lucienne GENTY, née XUEREF, aimerait avoir des nouvelles de l'adjudant Yves GROS (412ème R.A.A.), témoin de son mariage (mai 1951), et de son épouse, qui se sont retirés en Corse après leur départ de Tunisie. Merci pour toute information les concernant.

Pour prendre contact voir coordonnées n°3

<<<>>>

3 - Mme Lucienne GENTY, née XUEREF, aimerait avoir des nouvelles de Mme Claude MAZET (épouse ?), collègue de bureau aux Travaux Publics de Carthage. Elle s'est établie à Bizerte après son mariage avec un marin dans les années 46, 47. Merci pour toute information la concernant.

Pour prendre contact voir coordonnées n°3

<<<>>>

4 - De Louis XUEREF -

J'adresse un très cordial bonjour à mes ami(e)s très cher(e)s de toute nationalité, de toute confession, que j'ai eu le bonheur de connaître en différents lieux de Tunisie où j'ai vécu depuis ma naissance ou séjourné dans l'exercice de ma profession d'instituteur. Il s'agit des localités suivantes : Tunis et sa banlieue - nord (notamment, Salammbô, où je suis né, La Marsa, où naquit mon père, Le Kram, Douar-Chott, La Goulette, Carthage,...), Medjez-El-Bab, Menzel-Djémil, Djemmal, Béni-Khalled. J'ai gardé d'eux (d'elles) un souvenir nostalgique S'ils me reconnaissent, je serai ravi d'avoir de leurs nouvelles. On trouvera mes coordonnées en cliquant ICI .

A bientôt, "Inch'Allah !"

<<<>>>

5 - De Alain GUCCIARDI

Bonsoir Mr XUEREF,

Je suis inscrit sur votre site et grâce à cela, j'ai pu avoir des contacts intéressants. Je vous en remercie.

Je rentre de Salammbô (séjour du 5 au 19/6/04). Je me suis régalé. Grâce à mes amis tunisiens, j'ai pu établir un plan sommaire de Salammbô avec les noms des habitants de mon époque. De ce fait, je dispose de noms qui pourraient intéresser diverses personnes qui se reconnaîtront peut-être. Je tiens également à leur disposition un plan de Salammbô avec une partie du Kram et de Douar-Chott, ainsi que trois photos de classe de l'école mixte, des années 1956, 1957 et 1958.

Je souhaiterais, par votre intermédiaire, faire passer ce message à toutes fins utiles.

Amicalement

Alain Gucciardi

Pour prendre contact voir les coordonnées n° 5

<<<>>>

6 - De Georges MOSER (24 mars 2005)

Pour prendre contact : gmoser@club-internet.fr

Bonjour,

J'ai déjà diffusé un avis de recherche sur votre site, mais sans résultat. Mon adresse de messagerie ayant changé, pouvez vous le rediffuser.

Je souhaite retrouver mon père André Nakache ou sa famille qui a vécu sur la région niçoise à la fin des années 50. J'ai créé une page perso qui contient plus d'information sur ma recherche.

http://pageperso.aol.fr/kautzmannyvan/NAKACHE.html

Si vous voulez bien communiquer mes recherches dans votre entourage professionnel, cela me permettra peut être de retrouver mes racines, avant que mon père qui a environs 75 ans ne soit plus de ce monde.

Merci de votre aide.

Yvan Kautzmann

Nouvel email : kautzmann.yvan@orange.fr

"A la recherche de mes ascendants qui ont vécu en Tunisie, je remercie toute personne qui pourrait me fournir des informations sur ma famille de me les communiquer sur mon adresse internet (voir Coordonnées n° 26 )

Mon Grand Père François Xueref, marié à Adrienne Cassignard est né le 14/01/1882 à Tunis. Les deux familles possédaient chacune une propriété agricole, et une laiterie, à El Aouina. Il avait pour frères et soeurs Vincent né le 24/08/1864 marié à Anna Beretta, Anna née vers 1872 épouse Minéto et Marie née vers 1867 épouse Filippi. Leur père Jean Xueref est né à Tunis le 21/06/1841, il épousa Claire Fassy. Il avait cinq frères et soeurs. Le père de Jean serait Vincent Xueref né à Rabat à Malte vers 1809. Son épouse devait être Madeleine Itafrac. Le père de Vincent devait être Louis Xuereb (avec un b) et devait être armateur de commerce à Malte."

<<<>>>

10 - De Nath COSTA ( 6 juillet 2006)

Bonjour !

Mon père, décédé l'an passé, était né en Tunie, à Tunis en 1935. Son nom est Mario Costa, il était d'une famille italienne assez aisée.

Il nous a tellement peu parlé de sa famille et nous avons gardé si peu de contacts qu'aujourd'hui, après son décès, je cherche des attaches, des lieux, des gens qui l'auraient connu.

Il a quitté la Tunisie vers l'âge de 17 ans, puis a vécu en France.

Quand il parlais de la Tunisie, c'était pour raconter ses souvenirs de gosse, des choses venues d'un temps révolu, et c'est comme quelque chose qu'il a gardé enfoui en lui ! Et nous, ses enfants, on a comme pas osé lui poser des questions ! Aujourd'hui, il est mort et donc silencieux...mais tellement là !

Ses parents s'appelaient Umberto Costa et Clothilde Attia. JE ne les ai pas connu !

Voilà, si vous pouvez m'apporter une aide, une piste, ça me ferait tellement plaisir, moi qui à 40 ans me sent à la fois orpheline d'une partie de son histoire et riche d'un passé méditérannén, je vais à La Marsa après demain pour 4 jours ! Je m'y ressource !

D'avance merci

______________

Note du webmaster :Toutes informations peuvent être adressées à l'expéditrice du message à l'adresse suivante: costa.nath@wanadoo.fr

Bonjour,
J'ai par je hasard de la navigation trouvé votre site; et c'est avec beaucoup d'émotions que je me suis promené dans vos souvenirs qui croisent les miens. Nostalgie quand tu nous tiens.
Né en 1947 j'habite toujours à Sidi-Bou-Said. J'ai été à l'école primaire de Sainte Monique, puis à Carnot à Tunis.
À l'indépendance j'ai été au cours complémentaire de la Goulette, puis les pères blancs d'El Menzah.
Je n'ai hélas plus jamais revu mes camarades de classes.
Retraité de TUNIS AIR (instructeur du personnel naviguant commercial), j'ai créé un blog pour parler de la mémoire de ce pays que nous aimons tous.
Je fais également une recherche sur l'histoire de mon village et toutes les informations me seront d'une grande richesse pour alimenter mon blog
Permettez moi de vous les soumettre, vos commentaires sont les bienvenues.
Je saisi cette occasion pour vous dire que j'ai un studio à Sidi-Bou-Said que je loue pour les gens de passage.
Ci après tous les liens:
Bien cordialement,
Moncef Abbès
8, Impasse Snoussi
SIDI-BOU-SAÏD
2026 TUNISIE
Tel & Fax :++216 71746787
GSM: ++216 98426466
SKYPE ME : darzembra

http://location-saisoniere-sidi-bou-said.blogspot.com/

http://sidibousaid-eternel.blogspot.com/

N.B.: Si le blog ne s'ouvre pas, cliquer sur OK dans la bande adresse

<<<>>>>

12 - De Danielle D'ANGELO (14 août 2006)

J'ai fréquenté l'Ecole Bab Aleoua à Tunis, dans les années 1955 (je suis née en 1945) et j'étais tout le temps avec une autre fille de mon âge qui s'appellait Vera Bevilacqua. Entrée en france en 1958, je l'ai perdue de vue. Si quelqu'un la connait ? e pense qu'elle a dû partir en Italie.

D'avance merci des nouvelles ou informations que vous pourriez me donner.

Danielle D'ANGELO

Pour prendre contact : coordonnées n°57

<<<>>>

13 - De Annie NAMURA, épouse GALLI (2 septembre 2006)

bonjour perpignan le 2 09 2006

je viens de découvrir votre site, je suis Annie Galli, de nom de jeune fille Namura, je suis née à Tunis , 9 rue de Marseille, le 20.09.1949. Mes parents sont Louis Namura et Clotilde Farrugia, mon père étais quincailler rue Amilcar (prés de la porte de Françe) et nous sommes d'origine Maltaise.

Notre famille a vécu là bas durant 5 générations. Nous sommes partis en 1961 et notre famille habite principallement le sud de la Françe : Perpignan, Montpellier, Nice, Toulouse et Orange

Je suis revennue pour la première fois en 2000 pour mon travail où j'ai trouvé les tuniens trés accueillant, de multiples souvenirs remontant à la surfaçe. Ils étaient trés étonnés que je connaisse autant de choses sur leur pays, coutumes , sites , plats et même des mots qui sont revenus trés rapidement à ma mémoire.

Mon dernier voyage s'est déroulé cette année en avril, toujours pour le travail. Je suis proffesseur de couture dans un lycée technique à Perpignan et nous sommes jumelés avec le centre de formation de la Goulette.

Durant mes différents séjours, je glane des informations sur ma famille, Namura, Farrugia et Ellul. J'ai eu l'opportunité de me rendre au cimetière du Borjel (pardon pour l'orthographe), où j'ai pu recopier les listes de mes ancêtres enterrés dans nos caveaux.

J'ai beaucoup de souvenirs en mémoire, beaucoup de choses à véhiculer, j'espère sous peu avoir un retour de mon message. Je vous laisse mes coordonnées : Mme Galli Annie - 92, Bd Aristide Briand - 66100 Perpignan - Tél : 04.68.50.68.44

Merci beaucoup pour votre site, j'espère graçe à lui retrouver des anciennes camarades de classe ou des "Jeannettes".

<<<>>>

14 - De M. Abdelaziz BEY (5 septembre 2006)

Monsieur Xueref,

C'est par hasard que je suis tombé sur votre site et c'est avec plaisir que je me suis trouvé en face d'un ancien Kramiste. Il est rare de rencontrer des authentiques sur le net. Je voudrais vous présenter mes compliments pour la riche documentation fournie sur votre site, en particulier les souvenirs du Kram et de salammbô. Vous n'ignorez, sans doute, pas que tant d'encre a coulé sur La Goulette, Carthage, Tozeur et autres endroits plus ou moins éloignés de Tunis, et pas un mot sur le Kram. Pourtant, cette agréable petite cité balnéaire avait son histoire depuis les Phéniciens. Partant de mes propres souvenirs, je me propose de collecter d'autres souvenirs, témoignages, photos… pour en faire un ensemble de notules sur Le Kram. J'espère y arriver. En cas de réussite, je vous promets de vous offrir un exemplaire dès sa parution.

Avant de vous quitter, j'aimerais me présenter. Je suis originaire du Kram, né en 1935, ancien élève de l'école franco-arabe Mermoz de M.Mazué. J'avais durant 2 ans comme institutrice Mme Seran. Je suis le fils du Prince Hadi Bey et nous habitions rue de Paris, pas loin du Palm Beach de M. Charles.

Je vous prie d'accepter cette photo récente du Kram, vous reconnaîtrez très facilement l'endroit.

Avec mes meilleurs souvenirs. Abdelaziz Bey

<<<>>>

15 - De Gaston ARVERS (5 octobre 2006)

Je souhaite retrouver des anciens camarades de gafsa-gare,ceux qui auraient des parents enterrés au cimetière en particulier ( je viens de le visiter) cela pourrait les intéresser..

Prendre contact à l'adresse suivante: arvers.gaston@wanadoo.fr

Je m'absente assez souvent, mais je répondrai à ceux qui me laisseront un message, dès que possible.

<<<>>>

16 - De Rym BEN ZID (9 octobre 2006)

Bonjour,

Je suis à la recherche de Français ayant vécu en Tunisie et plus particulièrement à Béja pendant la période de la campagne de Tunisie en 1942-1943.

Je suis en train de faire une recherche sur l'histoire familiale pendant cette période et je suis à la recherche de documents et de témoignages de personnes ayant vécu ces moments sombres de l'histoire tunisienne et mondiale.

Merci d'avance.

Rym Ben Zid

Consultante en Agro économie et développement Agricole - Tunisie

Contact : Bz.Rym@planet.tn

<<<>>>

17 - De M'RAD BEN HASSINE BEY Abdelaziz (30 octobre 2006)

.........Vos souvenirs sont inédits et avec votre permission, j'aimerais m'en référer dans mon ouvrage, bien qu'il soit loin d'être achevé. Une fois encore, je vous exprime mon admiration pour votre site et je ne terminerai pas mon message sans vous adresser une photo du Kram.
A propos, une ancienne photo de l'église du Kram me manque pour mon travail, en avez-vous une que je publierai au lieu et place de l'actuelle façade, toute défigurée.
Dans l'attente d'une réponse qui me ferait tant plaisir, je vous prie de croire en ma sincère amitié.

M'rad Ben Hassine Bey - Abdelaziz

N.B. du webmaster : Si l'un de mes correspondants possédait une telle photo, je lui saurais personnellement gré de bien vouloir satisfaire cette demande. Merci !

Pour prendre contact : coordonnées n° 63

<<<>>>

18 - De Daniel SANTORO (12 novembre 2006)

Quelques anciens du CTEL : Collège Technique Emile Loubet des années 1950-1960 qui se sont retrouvés grâce à Internet viennent de démarrer un blog dédié uniquement aux Anciens d'Emile Loubet, pour échanger nos souvenirs, nos photos et nos histoires du passé et du présent : merci de me contacter.

Pour prendre contact : coordonnées n° 82

ou via le blog : http://emile-loubet-tunis.oldiblog.com/

<<<>>>

19 - De Josette MUROT, née BARDET (20 décembre 2006)

Bonjour, je viens de tomber sur votre site, et je voudrais retrouver des souvenirs, je suis née à Tunis le 28 octobre 1945 ma mère s'appelait Antoinette SCHIFANO,ma grand-mère maternelle Marie Farrugia elle habitait rue du Maroc à Tunis, nous avons habité à Sousse de 1949 à 1956, j'ai fréquenté l'école des soeurs et j'aimerai avoir des nouvelles de Danielle BORELLI qui habitait vers la cité gazeau ou nous habitions. Ma soeur ainée se prénomme Thérèse. A bientot peut-etre.

Pour prendre contact : coordonnées n° 95

<<<>>>

20 - De Salem SAHLI (8 janvier 2007)

Identité : moi salem sahli tunisien chargé de la recherche de madame miglioré janette 66 ans.

Profession : femme de ménage a l'ambassade d'italie en tunisie . Localités : bab ejdid tunis - Etablissements scolaires : lucée carthage presidence

Adresse postale actielle : 65 rue salammbo n. 108 2078 la marsa tunis

Email : sahlisalem@yahoo.fr

Téléphone : 0021697574905

<<<>>>

21 - De Claude ERRIGO (21 janvier 2007)

Je recherche une amie du nom Eliane MALLIA connue vers 1967, Marcel COHEN ALORO qui a fait parti de notre orchestre"" LES NEW LORDS" ainsi que tous mes copains de la Nouvelle Ariana faisant aussi parti du même orchestre.

Moi j'ai 58 ans , habite STRASBOURG..

Bien à vous,

Claude ERRIGO.

P.S.: J'ai fréquenté le collège des pères blancs à El Menza, le lycée Carnot et celui de Mutuelleville.

Pour prendre contact : coordonnées n° 107

<<<>>>

22 - De Pierre CASSAR (30 janvier 2007)

Pierre CASSAR Mariston de54 à57, originaire de Bône. Je recherche d'anciens camarades comme André Plazy (4° bleue 55-56) Gauci J.Pierre (6ième bleue 54-55) PELUSO Henri, Orsolini Sauveur, Taif Melki, Ouertani Chedli...J'ai des photos et des adresses.

Nous sommes déjà une quinzaine à nous être retrouvés et devons organiser une rencontre en juin.

Amitiés maristes.

Pour prendre contact : coordonnées n° 114

<<<>>>

23 - De Jean-Claude GUEZE (28 janvier 2007)

GUEZE Jean-Claude né en 1942, habitant Franceville.

Ecole primaire de Franceville, puis Institution Ste marie .

Je souhaite retrouver " des anciens de Tunis" Merci de me répondre, si possible.

A bientôt

Pour prendre contact : coordonnées n° 115

<<<>>>

24 - De Pierre PURSON (11 février 2007)

Bonjour.

Je recherche ce qu'est devenue la petite Chapelle Saint Louis, construite vers 1841 sur un terrain donné à la France en 1830 par le Bey Hussein, suite à une intervention de Mathieu de Lesseps, Consul de France. La chapelle a été détruite au moment de l'indépendance, à moins qu'elle n'ait été transportée ailleurs, mais dans ce cas, où ?

A la place de la chapelle il y a actuellement une sorte de bassin carré de 5 mètres de côté, planté de gazon, au centre duquel est placé un gisant en mauvaise pierre, représentant Saint Louis.

Qui pourrait m'apporter quelques précisions à ce sujet et m'envoyer des photos explicites des lieux tels qu'ils sont aujourd'hui, à l'occasion d'un voyage en Tunisie ?

La chapelle se trouvait autrefois immédiatement derrière le séminaire des Pères Blancs et la Cathédrale.

Merci à tous

Pour prendre contact, voir coordonnées n° 73

<<<>>>

25 - De Claude ERRIGO (19 février 2007)

Bonjour,

J'aimerais tellement retrouver des photos de la magnifique petite église qui se trouvait à l' ARIANA, église ou j'allais tous les dimanches (habitant la nouvelle ARIANA dans ma jeunesse ) et qui me rappelle de merveilleux souvenirs. En outre c'était une belle promenade en y allant car on passait par le superbe jardin dit "JARDIN BESSIS".

Merci d'avance et @ +

Claude ERRIGO

Pour prendre contact , voir coordonnées n° 107

<<<>>>

26 - De Mohamed GMATI (25 février 2007)

Bonjour à Tous,

Voici un lien vers le site de Rades : http://maxula.rades.neuf.fr. Je suis la personne qui a créé se site.merci de me donner votre avis. Je suis à la recherche des photos anciennes de la ville de radès et de la documentation afin d'enrichir mon site web de ma ville natale. Je vie en France depuis 1988.

j'ai vécu a rades jusqu'à l'age de 20 ans.

Merci de votre collaboration et bonne visite.

GMATI Mohamed

8 rue de Metz

93110 Rosny Sous Bois

Email:gmati.mohamed@neuf.fr

<<<>>>

27 - De Annie VILHES, née MUROT (20 mars 2007)

Ancienne élève du collège de filles de Montfleury à Tunis, je viens de commencer un blog dédié au collège et à toutes ses anciennes élèves... J'ai retrouvé quelques camarades de ma génération, mais le cercle ne demande qu'à s'agrandir. Si vous aussi, vous avez fréquenté ce collège, venez apporter vos souvenirs... A bientôt donc...

Annie VILHES (Murot)

http://montfleury.oldiblog.com

Voir également le message n° 55 ci-dessous.

<<<>>>

28 - De Claude ERRIGO (12 avril 2007)

Après plus de 40 ans grâce à votre site j'ai retrouvé un ami très cher. Inutile de vous dire ma joie lorsque j'ai reçu un E-mail de sa part, et que d'émotions quand on a évoqué les merveilleux souvenirs de notre jeunesse passés dans cette chère Tunisie.

Merci et bravo au site.

Claude ERRIGO.

<<<>>>

29 - De Marinette PENDOLA ( 13 avril 2007)

Bonjour !

Je découvre aujourd'hui votre site. Avec quel plaisir! Merci de l'avoir créé. J'ai moi-même créé un site bilingue sur les Italiens de Tunisie : www.italianiditunisia.com .

J'aimerais qu'il soit parmi vos liens. J'aimerais aussi mettre le vôtre parmi les miens.

Je reste dans l'attente de votre réponse.

Cordialement

Marinette Pendola

<<<>>>

30 - De Françoise MONCHALIN (15 avril 2007)

Je recherche des personnes qui auraient connu mon père militaire à Gabès entre 1 947 et 1 955 au 4ème ou 8ème RCA. (il avait à l'époque 22 ans). Il est mort en Algérie j'étais très jeune et je ne sais rien.

Je suis née à Gabès. Dans la maison où nous habitions, il y avait un homme et une jeune fille tunisiens qui servaient (Je ne sais rien d'eux non plus sauf qu'ils allaient souvent à Chenini et à Sidi boulbaba) .

Je remercie toute personne qui me donnera quelques renseignements.

Françoise Monchalin

Pour prendre contact : Coordonnées n° 131

<<<>>>

31 - De Nicole LALANDE (17 mai 2007)

Je suis née à Tunis, avenue Jean Jaurès, le 28 novembre 1957. Ma mère, Marie ORSOLINI, veuve HAUSSER, a travaillé au Magasin Général et à la piscine de Tunis. Mes grands-parents sont enterrés au cimetière de Tunis. Je souhaite me rendre à Tunis pour voir l'endroit où je suis née. Je recherche toutes personnes ayant connu ma mère à cette époque. Merci de bien vouloir me contacter.

Pour prendre contact : coordonnées n° 164

<<<>>>

32 - De Vincente MICALLEF, née PERRONE (6 juin 2007)

Je m'appelle Vincente PERRONE, j'ai épousé Benoît MICALLEF, nous habitions 3 rue Sidi Gharbi à Tunis, Benoît travaillait au Consulat de France à Tunis avant notre départ pour la France. Nous nous sommes mariés à Tunis le 24/09/60. Si des amis que nous avons perdus, nous reconnaissent, nous serons heureux de parler avec eux de notre enfance la-bàs et de biens beaux souvenirs.

Merci et Bonne Chance

Pour prendre contact : coordonnées n° 174

<<<>>>

33 - De Emmanuel BRINCAT (16 juin 2007)

Merci de votre envoi de ce site ; je voudrais avoir des renseignements sur Sousse, les écoles et des photos de classe 1947 à 1950, collège et école Dumont. Merci d'avance.

Pour prendre contact : coordonnées n° 185

<<<>>>

34 - De Pierre PURSON (18 juin 2007)

Aux anciens Scouts et Routiers de France en Tunisie avant guerre.

Qui pourrait me donner le nom du Commissaire général des Scouts de France en poste à Tunis en 1935/1940.

On le voit sur une photo prise sur les marches de l'église Jeanne d'Arc en 1939 et diffusée sur le site de profburp. Il est debout à côté de Monseigneur Gounod.

Merci.

Pierre

Pour prendre contact : Coordonnées n° 73

<<<>>>

35 - De Claude ERIGO ((22 juin 2007)

A nouveau je vous félicite pour le site car après avoir retrouvé un ami 40 ans après (il se reconnaîtra), voilà que j'ai l'immense joie de retrouver une très chère amie après plus de 42 ans.

Bravo et bien à vous.

________________________________

J'aimerais retrouver encore un très bon ami «Michel SARFATI» dentiste de profession, pour évoquer nos bons souvenirs de la Marsa et les superbes parties de pêche aux poulpes, oursins, dorades et autres.

Claude ERRIGO

Pour prendre contact : coordonnées n° 107

<<<>>>

36 - D' Aline FINO DHERS (23 juin 2007)

Bonjour M.Xueref

Merci d'avoir bien voulu m'inscrire sur votre site; cela m'a permis de lire avec intérêt et émotion vos souvenirs sur Salammbô et le Kram.

Je suis née en 1943 à Tunis et j'ai vécu au Kram à partir de 1949. Je ne pense pas vous avoir connu mais je retrouve dans vos mémoires bien des souvenirs communs. Ainsi j'ai fait ma classe préparatoire, la onzième, dans une villa près des ports puniques avant la construction du Lycée de Carthage et je pense que la fameuse institutrice que vous évoquez Mlle Lebas a été ma première institutrice. Le Dr Lellouche était notre médecin traitant et Le père Châles est de mes aumôniers.

J'ai entrepris des récits de mon enfance et tout ce qui s'y rapporte m'intéresse. Mon père Fino Joseph était maltais d'origine et sa mère sarde. De l'autre côté j'ai une grand mère sicilienne et un grand père bourguignon qui travaillait aux Chemins de fer tunisiens. Je connais le site de Bertand Bouret qui m'a permis de retrouver des photos de classe où je figure ainsi que ma soeur cadette. Je cherche à retrouver la trace de mes ancêtres maltais et siciliens sur lesquels je ne sais rien. J'aimerais aussi reprendre contact avec ceux qui ont fréquenté le lycée de Carthage à la même époque.

Encore merci à vous et à tous ceux qui m'aideront dans mes recherches.

Cordialement

Aline Fino Dhers

Pour prendre contact : coordonnées n° 201

<<<>>>

37 - De Geneviève ESCANO (24 juin 2007)

Merci infiniment de m'avoir envoyé ce site ; je l'ai diffusé à tous mes amis Je pense que vous allez avoir beaucoup d'inscriptions.

Je profite de vous écrire pour lancer un avis de recherche : Parmi celles qui ont fréquenté le COLLEGE MONTFLEURY, je recherche depuis plusieurs années: Sadoun Maguy. Nous étions une bande parmi lesquelles : Grazini Evelyne, Larrieu Jocelyne, que j' ai retrouvées. Nous étions en Seconde, Première et terminale Sciences Expérimentales vers les années: 1954 à 1957.

Si quelqu'un sait où elle est, et comment elle s'appelle maintenant, je le remercie de m'aider.

Merci encore à vous. A bientôt. Amicalement.

Geneviève Escano

Pour prendre contact : coordonnées n° 219

<<<>>>

38 - D' Antoinette GRASSO (24 juin 2007)

J'ai fréquenté le lycée Notre Dame de Sion pendant les années 1956/1958 et j'ai préparé mon Bac avec Hassiba qui habitait Carthage.

Je suis partie pour l'Italie où j'habite actuellement. Je désire contacter Hassiba.

antonietta.grasso@virgilio.it

<<<>>>

39 - De Laurent BENET (21 juillet 2007)

Bonjour Monsieur Xueref,

Mon grand-père Xavier BENET s'est engagé en 1943 en Tunisie dans le 62ème Régiment d'Artillerie d'Afrique (62ème RAA). Il a fait la campagne de libération de la France de septembre 1944 à mai 1945.

Je recherche des anciens de ce régiment ou des membres de leur famille afin de collecter des documents, témoginages, photographies relatives à ce régiment et à son activité durant la 2ème guerre mondiale.

Je recherche en particulier les personnes suivantes ou des membres de leur famille :

- Le capitaine Ernest DU MONT

- Le chef d'escadron BEROT Emile

- Le capitaine RACLET Léon

- Le colonel Henri GILLOT

- Le lieutenant-colonel Maire Robert AUGIER de MOUSSAC

- Le sous-lieutenant COUINET

Merci d'avance à tous de votre aide.

Laurent BENET

Petit-fils de Xavier BENET

Capitaine au 62ème RAA

benetlau@yahoo.fr

<<<>>>

40 - D' Aimée MAMECIER (24 juillet 2007)

Je suis née à TUNIS en 1937, j'ai quitté cette si belle ville en novembre 1958, je travaillais à la Compagnie du Gaz et des Eaux. Je suis à la recherche d'un ami d'enfance qui habitait à Ben Arous, il s'agit de Mario Gambino, si quelqu'un pouvait me donner de ses nouvelles j'en serai ravie, merci d'avance.

Pour prendre contact : Coordonnées n° 248

<<<>>>

41 -D' Isabelle GIPPET (28 août 2007)

je tiens à vous féliciter pour ce site, je vous donne des informations supplémentaires. Mon père Di Martino bénito est né à Tunis en 1941 son père s'appelait Di Martino Joseph né en Sicile et sa mère Chiarello providence née à M'RIRA . Mon grand père avait une entreprise de ferronnerie vers le port à tunis. Si quelqu'un a connu mon père cela m'aiderait à mieux le connaître et le comprendre. avec tous mes remerciements.

Isabelle gippet (nouvelle adresse internet : daniel.gippet@orange.fr).

Voir également : Coordonnées n° 254

<<<>>>

42 - de François JOURDAN (19 septembre 2007)

salut louis. pourrais tu inserer un message de recherche : je recherche un ami de tunis (des Maristes) Guy BALZAN. Il m'a envoyé un mail mais sans preciser son adresse. Je me tiens a ta disposition et avant laisse moi te feliciter pour ton site . Je me doute du travail colossal que cela doit te prendre. Felicitations et bonne continuation. Amicalement francois.

Pour contacter l'auteur de ce message : Coordonnées n°118

<<<>>>

43 - De Mireille SUIED, ép.GAILLARD (25 septembre 2007)

je mappelle mireille gaillard née suied je suis née le 13 fevrier 1945 à la goulette mon pere s'appeller sauveur (choua) ma mére henriette nous habitions 4 rue doumergue jje suis parti en france à l'àge de 18 ans et j'aimerai retrouvé des camarades de classes primaires de juin 1955 à l'école de la goulette, si qu'elqun se reconnait, merci de me contacter.

Pour contacter l'auteur de ce message : Coordonnées n° 273

<<<>>>

44 - De Michel MERCIECA (4 octobre 2007)

Je m'apelle Michel Mercieca, mes coordonnees sont au numéro 251 . Une de mes soeurs est religieuse a Bordeaux et m'a demande d'essayer de retrouver deux de ses amies de classe. Ceci remonte vers les annees 1947/8/9/50. Donc elle avait 2 amies jumelles.Marguerite et Jeanne Terrenoire.Elles habitaint Montfleury. Ensemble elles frequentaint l'ecole des Soeurs de St Joseph a la Rue Saber,et ensuite l'ecole Emilie de Vialar. On sait que Jeanne c'etait mariee a un Mr de nationalite Turque du nom de MELAMED (pas sur de l'ortographe),etMarguerite avait epouse un avocat.Un peu maigre comme coordonnees mais on ne sait jamais.Si quelqu'un reconnait ces personnes contactez moi sil vous plait.

Mon adresse e-mail : nsarnies@aol.com

<<<>>>

45 - De Laurent BENET (25 octobre 2007)

Bonjour Monsieur Xueref,

je vous ai contacter il y a cela 2 ou 3 mois. Je fais des recherches sur mon grand-père qui a connut l'occupation allemande de Tunis.

Je recherche des photos qui montrent l'occupation de Tunis par les troupes allemandes (soldats, camions ....).

Pourriez vous grâce à vos contacts m'aider à en trouver ?

Merci d'avance de votre aide.

Bien cordialement

laurent BENET

Pour prendre contact : Coordonnées n° 244

<<<>>>

46 - D' Alain GUCCIARDI (29 octobre 2007

Bonjour à tous,

Je recherche désespérément la référence de la peinture bleue de Sidi Bousaid ! Il y a quelques mois, j'avais vu un pot au magasin Castorama portant cette référence ... alors que je n'en avais pas besoin ! Maintenant que je fais ma terrasse aux couleurs de chez nous ... impossible d'en retrouver ! Si quelqu'un connaît la référence, merci du renseignement.

Cordialement.

Alain Gucciardi ... de Salammbô.

Pour prendre contact : Coordonnées n° 5

<<<>>>

47 - D' Aline FINO-DHERS (31 octobre 2007)

Merci pour votre site qui m'a permis de retrouver quelqu'un du Kram avec des origines siciliennes comme moi et qui m'a facilité l'accès à des informations généalogiques sur mes ancêtres. Par ailleurs dans votre texte sur la campagne de Tunisie; je retrouve des informations qui me permettent de mieux comprendre cette période pendant laquelle mon père était militaire en Tunisie et en France. Moi je suis née en 43 à Tunis.

Encore Bravo et merci

Aline Fino Dhers

Pour prendre contact : Coordonnées n° 201

<<<>>>

48 - De Jean-Pierre EBEJER (1er novembre 2007)

bonjour

je suis jean-pierre Ebejer ,je suis né en 1946 a Tunis.Eleve au lycée de Carthage entre les années 1953 et 1955??(je n'ai plus la memoire des dates). J'habitais a l'Aeroport prés du Kram.Je vous joins 4 photos de classe. Certains noms y figurent. Si vous vous reconnaisez vous pouvez me joindre par E-MAIL ou par telephone au:0494734931 j'habite dans le Var.

a bientot j'espere!

Pour prendre contact : Coordonnées n° 284

Note du webmaster : Ce message avec les photos jointes sera transféré à quiconque m'en fera la demande.

<<<>>>

49 - De Michel MERCIECA (17 novembre 2007)

Je viend vous informer que ma recherche numero 44 a porte ses fruits.J'ai recu des nouvelles de la personne recherchee ainsi que ses coordonnees. Je vous remercie encore pour votre site. Je vais maintenat soumettre une autre recherche en esperanr que vous aillez l'amabilite de l'inserer dans le site.

Salutations et amities.

Michel Mercieca ( coordonnees 251)

RECHERCHE.

Je recherche une de mes cousines.C'est la fille de Sauveur Tanti (decede), un des freres a feu ma mere. Ma cousine s'apelle Therese,mariee surement mais je ne sait rien d'autre d'elle seulement qu'elle a deux soeurs plus agees qu'elle. L'ainee que l'on appelait Pina etait mariee a Lo Pinto, elle est maintenant decedee, la deuxieme soeur s'appelle Marie et mariee aussi a un Mr qui etait photographe a Tunis.Il y a vait aussi trois freres qui avaient des attaches au Maroc,le plus jeunes de ces freres s'appelait Antoine,il habitait a Paris et etait disquaire,il est maintenant decede ainsi que les deux autres freres.J'effectue cette recherche pour ma soeur Irene,religieuse a Bordeaux.

Contactez moi. par mail: (mailto:nsarnies@aol.com)

<<<>>>

50 -D' Alain LYET (8 décembre 2007)

Votre site offre de formidable s possibilités de retrouvailles. Je suis Alain Lyet, élève du lycée Carnot de 1946 à 1954. Je souhaiterai renouer contact avec des camarades : Gérard Bossy, Jacques Houriez, et d'autres.

Mes coordonnées : Mesnil St Denis : tel/fax : 01 34 61 92 10 Merci de votre aide.

Continuez, vous faites plaisir à beaucoup.

Pour prendre contact : Coordonnées n° 92

<<<>>>

51 - De Georges CHETCUTI (14 décembre 2007)

Merci de m'avoir inscrit sur votre liste. Ma soeur Danielle et moi, Georges Chetcuti, aimerions retrouver la

Famille Orsini. je Pense à Madeleine, sa soeur France et ils avaient une soeur plus jeune encore . ils habitaient rue de la Sebkha à Tunis et Madeleine devait avoir environ 13 ou 14 ans en 1958.

Merci.

Pour prendre contact : Coordonnées n° 307

<<<>>>

52 - De Paul DUBOIS (3 janvier 2008)

bonjour..je m'appelle Paul Dubois et je suis le frere de Jacqueline DUBOIS.. j'ai lu le message de Mr.Georges MOSER du 24/03/2005..j'aimerai bien correspondre avec ce monsieur Vous est-il possible de me communiquer son adresse email..J'en profite pour vous présenter mes meilleurs voeux..Merci

Pour prendre contact : Coordonnées n° 320

<<<>>>

53 - De Robert LOGRECO (7 janvier 2008)

Bonjour

Sur le site que vous avez créé, qui relève d'une excellente idée, vous me permettez de faire un retour vers une période heureuse, certes celle de notre jeunesse, mais ou la follie n'avait pas atteint les hommes au même niveau qu' aujourd'hui. On nous demande d'exprimer des repentirs qui n'ont pas lieux d'êtres, nous parlions plusieurs langues et nous étions riches de plusieurs imaginaires, celui des autres différents et proches à la fois et nous étions liés de manière telle que nos séparations et notre éparpillement nous les vivons comme un manque, une douleur.

J'ai fréquenté une petite école au milieu de la rue des Suffetes, avant que soit construite l'école rue Antoine tenue par Mr Henri le directeur. Vous parlez de Melle Lebas dans votre présentation, une personne colérique que j'ai eu dans la seconde école, aini que Mme Martinet. Hélas je ne possède aucun document sur l'école des Suffettes, en possèdez vous ? Vous ne donnez pas de date vous concernant sauf erreur de ma part. J'ai fréquenté ces écoles de 1949 à 1955. Je rassemble le plus de renseignements avec JL Bouchet, Routin claire , les frères Grammatico, Gucciardi alain et bien d'autres et j'invite les nouveaux à rejoindre votre site. Je possède le plan de de salammbô, ainsi que la photo de 2 classes dont une avec le professeur d'arabe dont j'ai oublié le nom.

Si vous pouvez m'éclairer sur l'école des Suffetes je serais heureux, et je tiens mes documents à votre disposition également.

Amicalement à vous LOGRECO Robert

LGRROB@WANADOO.FR le tout en minuscule bien sur

Tel 05 63 58 32 95

<<<>>>

54 - De Pierre CORNET (21 janvier 2008)

bonjour

mes beaux parents M. et Mme JORROT Camille ont vécus en Tunisie jusqu'en 1947 . Ils ont termines leur séjour dans une ferme appelée LOUKANDA dans la région entre ZAGHOUAN et PONT DU FAHS après avoir gérer le domaine du MUNCHAR vers BEJA et celui de FEDJET vers MASSICAULT.

Je voudrais pouvoir situer géographiquement la ferme LOUKANDA (qui pourrait être une «maison forestière» et bien sur recueillir tout renseignements sur ces lieux et les gens qu'ils auraient connus.

Merci pour vos aides

Pierre CORNET

Pour prendre contact : Pmpcornet@aol.com

<<<>>>

55 - D' Annie MUROT, épouse VILHES (20 février 2008)

Bonjour

Je voudrais faire paraître une nouvelle adresse sur votre site : je suis Annie MUROT épouse Vilhès ..j'ai déjà laissé un message :le n° 27 (20 mars 2007 ) . Je viens de créer un groupe des anciens du Bardo et souhaiterais que son adresse paraisse .

http://fr.groups.yahoo.com/group/lebardo

Avec mes remerciements ,sincères salutations

Annie Vilhès

<<<>>>

56 - D' Alphonse TROIA (7 mars 2008)

J'ai été à l'école de la rue de Colmar jusqu'en 7ème / 1949, puis à l'école des frères de la rue de la Kasbah jusqu'en 3ème/1952. Je me souviens de quelques noms dont le frère Milou , et des camarades de classe, Grammatico ,Buhagiar, Ferro Eugène, etc .. j'en ai d'autres que je peux retrouver dans mes archives de l'époque. Fonctionnaire au Ministère des Finances, j'ai pris ma retraite en 2002 comme Receveur Principal des Impôts.

Pour prendre contact : Coordonnées n° 356

<<<>>>

57 - De Jeannine LEFEBVRE (7 avril 2008)

Je viens de découvrir votre site et de parcourir vos rubriques. Que de souvenirs ! de la nostalgie et aussi de la gourmandise pour les ftaïrs et les figues du Kram !

Merci pour toutes ces évocations. J'ai pour ma part pris le TGM en marche puisque née en 1936 et j'ai quitté le pays de ma jeunesse en 1986 parce que ...... je ne trouvais plus mes repères dans cette "nouvelle" TUNISIE.

Parmi mes meilleurs souvenirs ? : mes souvenirs d'adolescente au lycée de Carthage lors de son ouverture avec M. FERLIN en 1949/50 jusqu'en 1954.

Si certains se reconnaissent et se souviennent de moi : Graziella et Paul CAMPOROTTA du Kram, Bernard et Claire BAIZEAU de Ste Monique, Jacques GUILLEMINOT d'Amilcar, Monique CARTIER de Ste Monique, Danièle DESCHENEAUX de Carthage, Janine BEZAGUET de Salambô, Christian CANCEIL de ?, Arlette NACCACHE de Kherreddine, André THUNOT du Kram, ? SNOUSSI de ? ce sera avec plaisir que je répondrai à leurs messages.

Encore tous mes remerciements pour ce voyage dans le passé et pour ne pas rompre avec la tradition,

à bientôt sur le Net, Inch'Allah!

Pour prendre contact : Coordonnées n° 370

<<<>>>

58 - De Michel MERCIECA (16 avril 2008)

Bonsoir Mr Xueref.

C'est Michel Mercieca, coordonnees 251. Ma femme me demande d'effectuer une recherche et je vous remercie de votre aide.

Ma femme s'apelle Antoinette et son nom de jeune fille est DESIRA. Les Desira habitaient tous dans le quartier Montplaisir a Tunis.Dans les annes cinquante,ma femme frequentait l'ecole des Soeurs a Jeanne d'Arc,elle aimerait bien savoir se que sont devenues deux de ses meilleures amies : Jeanne Buni et Sandra Messina,peut etre que quelqu'un les connait ou peut etre meme ces deux personnes se reconnaitront.

Michel Mercieca,coordonnees 251.

Mon mail : _nsarnies@aol.com_ (mailto:nsarnies@aol.com)

<<<>>>

59 - D' Hervé PELADAN (20 mai 2008)

Bonjour à tous

Connaissez-vous SIDI RAÏS situé entre le Bou Kornine et Korbous.

Avez-vous des photos ( d'époque) de ce villages de cabanons sauvages mais tellement sympa. Un coup de vent la complètement balayé vers l'an 2000.

cordialement

Hervé

Pour prendre contact : Coordonnées n° 390

<<<>>>

60 - D' Hervé PELADAN (21 mai 2008)

Bonsoir,

Je voudrais faire faire une copie des plans de colonisation de Oued Amizour (Colmar en 1871) Bordj G'Dir et Medjana. Il s'agit de la série Lou des dossiers géographiques. Est-ce qu'un adhérent habite à proximité du CAOM d'Aix en Provence pour faire cette recherche ?

Cordialement

Hervé Peladan

Pour prendre contact : Coordonnées n° 390

<<<>>>

61 - de Danielle LAGUILLON-HENTATI (25 mai 2008)

Bonsoir,

Dans le cadre du 60ème anniversaire du lycée Gustave Flaubert de La Marsa, l'Association des parents d'élèves de ce lycée m'a priée de faire une conférence qui sera donnée mercredi 28 mai.

Afin de rendre mon propos plus léger, je recherche des anecdotes d'anciens élèves et professeurs, soit du collège Maurice Cailloux, soit du lycée. Si vous en avez ou si vous avez des amis qui en connaissent, merci de bien

vouloir me les faire partager. Je citerai les noms de ceux qui le désirent.

Je vous remercie pour votre collaboration.

Cordialement,

Danielle HENTATI

Professeur honoraire du lycée Pierre Mendès France de Tunis

Adresse de messagerie : danielle.hentati@hexabyte.tn

<<<>>>

62 - D' Hervé PELADAN (30 mai 2008)

Bonjour à tous,

Lors de mon voyage en 1993, j'ai parcouru, au collège même de Bou Arada, un mémoire sur la création du collège. Depuis impossible de me le procurer. Et ce, malgré différentes promesses des différents directeurs….Quelqu'un a-t-il eu connaissance de ce mémoire ? Comment pourrais- je me le procurer ?

Cordialement

Hervé Peladan

Pour prendre contact : Coordonnées n° 390

<<<>>>

63 - D' Hervé PELADAN (30 mai 2008)

Bonjour à tous,

J'ai deux problèmes dans mes recherches généalogiques concernant mon ascendance italienne Pingitore. Mon arrière grand père a émigré de Calabre pour aller en Algérie puis mon grand père est venu s'installer en Tunisie. Mes recherches butent sur deux documents /

1) un texte, envoyé par les Archives de Palerme, écrit en vieil sicilien-latin (boulala). Impossible de trouver un traducteur depuis 20 ans.

2) un blason, envoyé vers 1920, également par les Archives de

Palerme. Impossible de l'authentifier. Il me faudrait aller à Palerme… !

Pouvez-vous m'aider ?

Cordialement

Hervé Peladan

Pour prendre contact : Coordonnées n° 390

<<<>>>

64 - De Françoise COOPER (26 juin 2008)

Je suis à la recherche de la famille CHATTON qui habitait au II, rue Ingres à TUNIS en 1943 - c'est avec mr CHATTON André Roger que mon oncle COOPER DANIEL est décédé le 5 mai 1943 suite à un bombardement aérien - je recherche toutes personnes pouvant m'aider à comprendre ce qui s'est passé - MERCI PAR AVANCE DE TOUS VOS RENSEIGNEMENTS - ils étaient tous les deux matelots sans spécialité

Pour prendre contact : Coordonnées n° 404

<<<>>>

65 - De Michèle MAUDUIT (20 août 2008

je suis née à tunis mais j'ai vécu à saint germain, puis a salambô. je m'appelle michele mauduit née en 1942, mon père était officier et nous habitions le Grand Lazareth à Salambô. j'ai été enchantée de trouver votre site en cherchant tout simplement a retourner a tunis ou je ne suis pas revenue depuis 20 ans et au lieur de continuer ou atterir,. j'ai découvert vos anciens de Tunisie .Sur vos contact un monsieur Hassan Bey.mon père a été décoré par un de ses ancêtres d'une distinction Tunisienne.le formulaire des anciens de tunisie ne fonctionnant plus, je vous envoie ce petit mot.Ah cette merveilleuse enfance que j'ai eue!Amities fraternelles à tous ceux de ce site. michele mauduit

Pour prendre contact : Coordonnées n° 413

<<<>>>

66 - De Marie Victoire PERREL (28 août 2008)

Bonjour Monsieur,

Hier soir, hâtivement, je vous ai envoyé une fiche d'inscription au nom de Marie (Hélène) Duchet. En réalité, je voulais passer un avis de recherche : j'aimerais contacter des gens qui ont connu Manon Duchet ou Marie (Hélène) Duchet en 1941 la première à Carthage, la seconde à Sidi Bou Said ou Tunis. Je pense qu'elle était au pair dans une famille aisée qui résidait entre la Tunisie et un pays d'Europe, peut-être l'Italie ou l'Irlande. C'est cette famille que je cherche in fine à retrouver, car elle pourrait m'expliquer plusieurs points obscures de son histoire.

Si vous connaissez des personnes susceptibles de me renseigner, je vous saurais gré de me le faire savoir. Par ailleurs, je cherche l'annuaire de Tunisie de 1941 (on m'a déjà envoyé le lien vers celui de 37).

Merci de votre aide !

Bien à vous,

Marie Victoire Perrel

Pour prendre contact : Coordonnées n° 414

<<<>>>

67 - D' Emmanuel BRINCAT (Manou et Christiane) (23 septembre 2008)

Brincat emmanuel aimerait avoir des nouvels d'une fille que j'ai connue en 1959 entre tunis et marseille elle ce prenome pinaou josephine cau son per etait contre maitre dans uine du cap bonconserverie depuie plus de nouvel ci des personne la connaisse mercie de me donnez de ces nouvels voir mes coordonnées au numero 185 mercie d'avence

<<<>>>

68 - D' Evelyne CASSAR, épouse CHEVALEYRE (27 septembre 2008)

Bonjour,

Je suis née en 1951 à Grombalia, dans la maison de ma gd-mère FERRANTE Joséphine ,née ANGILERI. Sa maison était près de la voie ferrée. Il y avait aussi un poste d'essence, à proximité.Je recherche des personnes qui auraient connu ma famille ou qui auraient des souvenirs de ce village.N'y avait-il pas un docteur SAADA? un épicier nommé CHEDLI?Merci , le moindre renseignement me fera plaisir.

Qui aurait connu mon oncle Antoine FERRANTE né le 12 09 1931 à Bou Argoub. Il jouait dans l'équipe de foot. Il a été mécanicien, puis conducteur de bus à Grombalia. Il a épousé le 24 12 1959 Rose BELVISI née à GROMBALIA.

Merci pour la moindre information.

Pour prendre contact : Coordonnées n° 418

<<<>>>

69 - Message du 31 octobre 2008

MESSAGE OUVERT A MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ET A TOUTES LES PERSONNALITES DU MONDE POLITIQUE.

Que sont devenues les statues de Jules Ferry (Avenue Jules Ferry à Tunis), du Cardinal Lavigerie (Place Lavigerie à Tunis), la grande plaque commémorative portant la liste des professeurs et élèves du lycée Carnot de Tunis, morts pour la France, et toutes les autres plaques commémoratives devant lesquelles on pouvait se recueillir en Tunisie et partout ailleurs où avaient résidé des Français et des autochtones qui ont donné, un jour, leur vie pour ce que l'on appelait «la Mère Patrie» ? Que sont devenus tous ces monuments de notre mémoire ? Ils constituent une partie importante de notre mémoire individuelle et collective et nous ne pouvons, ni ne devons, les en effacer. Y aura-t-il, un jour, un gouvernement français qui aura la dignité, enfin, d'honorer toutes ces victimes du devoir en regroupant en un lieu unique, toutes ces marques de reconnaissance de la Nation, sans oublier les «Morts pour la France» qui ne figurent sur aucun monument ? Ce message ne vaut pas seulement pour les «MORTS POUR LA FRANCE» de Tunisie, mais, bien entendu, il concerne aussi ceux de tous les autres pays où la France fut présente, un jour.

Le webmaster : Louis XUEREF

________

Réponse de la Présidence de la République du 06/11/08

cid:image001.gif@01C877E5.6DB7B030

SCP/CdO/B154623

Cher Monsieur,

Votre courrier est bien parvenu au Président de la République. Chargé de vous répondre, je puis vous assurer qu'il a été pris attentivement connaissance de votre démarche.

Bien cordialement.

Le Chef de Cabinet

Cédric GOUBET

<<<>>>

70 - De Philippe IRIGOYEN (2 novembre 2008)

Bonjour,

Mon pére avait été affecté, en avril 1939, au 62ème Régiment d'Artillerie de défence contre les aéronefs à TUNIS et libéré en février 1940. J'aimerais savoir si quelqu'un a des documents ou des photos de ce régiment, de leur caserne à Tunis et des hommes, éventuellement, qui s'y trouvaient en cette période-là. Merci d'avance.

Cordialement

Philippe Irigoyen

Pour prendre contact : Coordonnées n° 438

<<<>>>

71 - De Pascale FOURNIER (8 novembre 2008)

PELERINAGE TUNISIE

Suite aux nombreuses reservations dans mon établissement de " Chambres d' Hotes", des anciens de Tunisie sont repartis avec des moments mémorables....................

Pour cette raison, ci joint pour votre association un lien vers mon site qui pourrait éventuellement intéresser une de vos membres qui desirerait se rendre en Tunisie.

http://www.a-gites.com/siteweb10024/

Vous pourrez séjourner durant votre pélerinaage en toute simplicité, accueil familial, pas d'horaire prescrit, en toute liberté mais aussi accompagnée, et tout au long de l année.

Accueil de petits groupes, en famille ou individuel.

Possibilité de reduction pour groupes ou famille

Possibilite de reserver vos vols, preparer votre programme par rapports a vos lieux de visites....

Visites , repas locaux,activites.....................

INFOS RESERVATIONS

MMe Fournier Pascale

t.mask@wanadoo.fr

00216 71420710 /00216 99592670

<<<>>>

72 - De Pascale FOURNIER (8 novembre 2008)

Mr Louis Xueref,

Premiérement je vous remercie d'avoir mis en ligne mon message, car la liste de vos membres étant trés longue je n 'ai pu encore faire parvenir à tout le monde le message.

et deuxiémement toutes les personnes qui me contacteront via votre annuaire, se verront accorder soit une réduction soit une gratuité par rapport aux nombres de personnes qui reserveront.

Je peux également leur faire une recherche avec les différentes compagnies aeriennes pour avoir le meilleur prix pour leur vol,

Leur faire des prix préférentiels pour effectuer leur pélerinage, les faire accompagnée par des personnes de confiance si le lieu de visite est assez éloigné.

Qu'ils n'hésitent pas à me contacter, je ferais en sorte pour que leur sejour soit dés plus agréables.

Beaucoup d'ancien de Tunisie hésite encore à franchir le pas , mais quand je vois les effets positifs que leur apporte ce pélerinage,

(j'en suis moi-même trés emue), je leur conseille vivement.

Dernierement ,j'ai vécu des moments trés fort avec une famille dont j ai accompagnée à Kalaa Khasba,ce fut vraiment un plaisir de voir leur visage s'illuminé en rentrant dans leur village d'enfance aprés 52 ans.

Prochainement pour les fetes de Noel , un ancien va faire découvrir à toute sa famille(17 personnes) son lieu d'enfance qui est Hammam Lif.

Alors n'hésitez pas à me solliciter ainsi que vos membres de l association, pour d'éventuels renseignement ou autres.

Trés cordialement

Pascale

<<<>>>

73 - De Louis MORANA (27 novembre 2008)

Je m'appelle LOUIS MORANA et j'ai été élève à l 'Institut Perret à la Marsa de 1930 à 1940, puis professeur aux Maristes jusqu'en 1955 (date de mon départ pour la france). J'ai maintenant 85 ans et je souhaiterais savoir si des personnes ayant été élève (ou autre) à L'Institut Perret vivent toujours et se souviennent de moi?

Ce message s'adresse vraisemblablement et surtout à leurs enfants qui savent que leur père a été à l'Institut Perret, car à nos âges on ne manipule pas trop internet et tous les enseignants sont morts! C'est d'ailleurs mon cas et mon fils s'en charge.

Cette recherche concerne aussi ceux qui ont connu mon père, Armand MORANA et ma mère MARIE LAFONT qui se sont mariés à Tunis en 1921 et qui ont eu 2 enfants (mon frère Francois, mort au débarquement à Toulon et moi-même).

Mes enfants nés en Tunisie sont Serge, Francois, Yves et Chantal Morana (élèves aux Maristes jusqu'en 1955). Merci à tous.

Pour prendre contact : Coordonnées n° 444

<<<>>>

74 - De M'rad Ben Hassine BEY (Abdelaziz) (4 décembre 2008)

Cher Monsieur Xueref

A travers ce site merveilleux qui mérite toutes les louanges, j'aimerais exprimer à Madame Andrée Pace, la fille de M. Charles Pace du Palm Beach du Kram et à sa cousine Madame Chantal Lepizzera, mes remerciements les plus chaleureux pour les corrections se rapportant au Palm Beach qu'elles ont bien voulu apporter au texte du cimetière du Kram et pour les photos personnelles de leurs proches sur la plage du Kram des années 50/60. M'rad Ben Hassine BEY (Abdelaziz).

<<<>>>

75 - De Georges BLANCHARD (11 janvier 2009)

TOUT D ABORD FELICITATIONS POUR VOTRE SITE JE RECHERCHE DES AMIS DE JEUNESSE ALDO CARUSO SA SŒUR GINA ET SON BEAU FRERE GINO JE NE ME RAPPELLE PLUS DU NOM DE FAMILLE J AI OUBLIE DE ME PRESENTER GEORGES BLANCHARD jojo J HABITAIS UN IMMEUBLE PLACE DE LA GARE A TUNIS MERCI D AVANCE

Pour prendre contact : Coordonnées n° 457

<<<>>>

76 - De SCHEMS EDDINE Saraoui (19 février 2009)

Bonjour

Est-ce que quelqu'un aurait connu la famille AGIUS qui habitait Le Bardo au début des années cinquante.Robert Michelle Josiane et Christiane enfants de Vincent Agius et claire Noto.Michelle est decédée tres jeune en 1954.Enfants scolarises au Bardo.

Merci pour tout renseignement.

Pour prendre contact : Coordonnées n° 476

<<<>>>

77 - de Pierre CARUANA (22 février 2009)

Monsieur,

Je prends contact avec vous aujourd'hui, sur l'indication de Madame Geneviève LEMMER - site " Le Livre d'Or des Pieds Noirs " - et l'un de ses amis nommé Bertrand.

J'ai déposé sur ce site, très récemment, ce que je nomme " une bouteille à la mer " afin d'espérer retrouver une maman, comme l'on dit aujourd'hui, " biologique ", je préfère une " vraie " maman !
Voici le lien de mon message ( si vous ne pouvez y accéder, je vous l'adresse ici-même ) :

http://pieds-noirs.info/recherche/viewtopic.php?p=7353&highlight=&fi=0#7353

On m'indique que vous connaissez bien Salammbô où je suis né en 1953.

Grâce à Madame LEMMER et ses connaissances j'ai maintenant quelques éléments de recherche sérieux, dont celui d'un possible acte de baptème, sous mon premier prénom, au Diocèse conçerné en Tunisie, j'en fais la demande.
Auriez-vous, éventuellement d'autres pistes ou idées à ce sujet ?
Je peux vous adresser, en pièces jointes, mon acte de naissance complet et sa transcription en " plus clair " faite par mes soins.
Ma motivation de recherche est forte et sincère, je souhaite la vérité pour moi bien sûr, mais aussi pour mon épouse et mes filles qui réclament celà.

Egalement pour ma sérénité, sans rien renier de ce que j'ai vécu, et aussi sans arrière pensée.
J'aimerai ajouter que mon passé est à la fois lourd et riche de cette vie en Afrique du Nord, entre Algérie et Tunisie.
Vous remerçiant pour m'avoir lu.
Cordialement;
Mr Pierre CARUANA

Pour prendre contact : defamillecaruana@orange.fr

<<<>>>

78 - De Murielle LAILLIER , née TRICHET (26 février 2009)

Je m'inscris pour rechercher des informations sur la jeunesse de mon papa : René TRICHET, né en 1939 et surtout des photos (pour lui faire une surprise!).

Ses parents avaient une ferme avec une oliveraie, à Sened (je crois!)

Il a habité à Sened et fréquenté en Tunisie une école à Sionville à coté de Nabeul ; maintenant ce serait devenu un hôpital. Je cherche une photo sur cet établissement à l'époque ou c'était une école.

Pour prendre contact : lailliershome@orange.fr

Téléphone :06 81 54 22 34

<<<>>>

79 - De Claude COSTA, épouse ORTEGA (26 mars 2009)

Je viens de découvrir votre site, c'est formidable, j'ai retrouvé deuxamies, mais un de mes e-mail m'est revenu, le 104 le nom est modica lydia epouse beal, est-ce que vous pouvez m'aider?, cela fair des mois que je recherche mes anciennes amies pensionnaires de maxula rades, de 1949 à 1956. . quelques noms: nadine baftalowsky, josette totaro, Liliana justin, Jacqueline julière, etc..je vis à quito, equateur, mais je vais souvent en tunisie, cette année j'irais au mois de septembre. Je vous remercie de tout coeur. Claude costa

Pour prendre contact : Coordonnées n° 493

<<<>>>

80 - (Supprimé)

<<<>>>

81 - De Charlotte BONAMY (4 juin 2009)

Je m'appelle Charlotte Bonamy, je suis née en 1950 et j'ai été élevée à El Menzah (Tunis) jusqu'à l'âge de douze ans ce qui nous mène à 1962. J'aimerais retrouver mon amie d'enfance : Janine Boudjenah, rentrée en France en 57 ou 58. Elle habitait dans une villa derrière le Balkis, notre immeuble. J'aimerais également recueillir des témoignages sur la vie à Sidi Bou Saïd pendant la guerre (39-45) : Ma grand-mère, Mme Brillion, et ses trois enfants y vivaient alors, villa Mogsen. Je remercie toute personne susceptible de les avoir connus de bien vouloir rentrer en contact avec moi.

Pour prendre contact : Coordonnées n° 512

<<<>>>

82 - de Michel MERCIECA (9 juin 2009)

Grace a votre site mes derniers avis de recherche ont porte leurs fruits..J'espere donc qu'il sera de meme pour l'avis suivant.Ma soeur Christiane (mon ainee de 2ans) et moi, avions deux amies Katya et Nadia Popov .Katya etant l'ainee. Avec leur mere elles habitaient Rue d'Alger pres de la Cathedrale a Tunis et ensuite vers l'annee 1961 Rue de Serbie. C'est la que j'ai vu Nadia pour la derniere fois au mois de Juin 1961.Depuis,plus de contacts .J'ai seulement su qu'elles etaient parties pour Marseille. J'espere que peut etre quelqu'un ou elles memes liront ce message et seront en mesure de me donner de leurs nouvelles ou ,au moins,savoir ce qu'elles sont devenues. Encore une fois,merci Mr Xueref pour ce site merveilleux.

(12.06.09) Je recherche un certain CHARLES BALLERINI. Nous etions dans la meme classe au College Alaoui en 1955. Apres cela on se voyait de temps a autres dans des 'boums', a la plage ou meme en ville a Tunis. Je discutai avec un ami hier et ce dernier aussi voudrait savoir ce qu'est devenu CHARLES BALLERINI.

Si quelqu'un sait.....Contactez moi s'il vous plait.

Cordialement a vous,

Michel Mercieca

Pour prendre contact - Coordonnées 251

<<<>>>

83 - de Joseph MONTEBELLO (24 juin 2009)

merci louis pour toutes les photos que j'ai vu sur la toile Moi meme j'ai habité le kram villa mongia" aeroport enface l'encien stade de foot .Ma mere travaillais a la municipalité de la goulette (decedée) mon pere est mort en 1940 a la guerre en somme fr ,mon oncle Camilleri jules travaillais au cadastre a Tunis le reste de ma famille sont ( Farina , Portelli , Hilli ,Gourdain ,Gasser ) je suis alle a lécole du kram qui a beaucoup changé maintenant ,ily a deux mois jetais a Tunis Kelibia et Kram .merci encore de toutes vos photos cela nous rends triste car de cette famille que j'ai citée pas une nouvelles.

Amicalement JOSEPH

<<<>>>

84 - de Line CILIA (24 juin 2009)

Bonjour, Louis.Xueref,

j'aimerai bien trouver la trace d'une tante qui s'appelle d'ASTA Jeanne épouse MAZZA JOSEPH baptisée en 1926 AU bardo mariée en 1949 au bardo, ma mère d'asta paulette épouse SCALISI A PERDU SA TRACE;epuis 1949 ; j'ai lancé des recherches mais en vain. d"avance merci même si je n'ai pas beaucoup d'éspoir juste savoir si elle serait toujours en vie.

à bientôt,

line

cilialine@free.fr

<<<>>>

85 - de Jean-Claude FABRE ( 11 juillet 2009)

Recherche personnes ayant connu la famille FABRE adjudant au 62 ème R.A.A. qui ont habité au Bardo, Rue de France, Rue de Pologne, ou Djebelressas. Recherche anciens éclaireurs et éclaireuses de France. Nous étions 4 frères. Je cherche aussi des eleves lycee emile loubet ecole primaire du bardo 1930 a1945 nous avons habite aussi au 3 rue de l eglise merci et bravo a se site.

FABRE Jean-Claude

Pour prendre contact - Coordonnées n° 520

<<<>>>

86 - de Chantal LEPIZZERA, née NICOLI (25 août 2009)

Bonjour

J'ai déja conversé sur votre site avec Abdelazis Bey..

J'aimerai retrouver Annie Zuberbuhler dont la maman et la tante tenaient un tabac près de la gare du Kram; elle est restée 4 années avec moi au c.c. de la goulette; comment faire pour la retrouver, ou dois je mettre mon message..par avance merci.....je me suis inscrite aujourd'hui sur le site.........

Chantal Lepizzera

<<<>>>

87 - de Jean-Pierre PARODI (14 octobre 2009)

M. Jean--Pierre PARODI (Coordonnées n° 400) signale qu'il a créé en 2004 un site sur les anciens nageurs de Tunisie des années 1950.

www.natationtunisie-asf.net

<<<>>>

88 - de Ghassem ALIOUI (2 novembre 2009)

Bonjour,

Je suis un tunisien de 31 ans et je m'interesse depuis quelques temps à l'histoire contemporaine de la Tunisie et plus spécialement aux francais et italiens qui ont vecu en Tunisie à l'époque coloniale, c'est dans cette optique que je me suis déplacé ce 1er novmbre (aujourd'hui) au cimetiére chrétien de Bourgel et j'ai pris quelques photos...et je me suis tout de suite dit que elles ont certainement une valeur pour ceux qui ont vecu en Tunisie, et du fait que je connait votre site depuis quelques années j'ai eu l'idée de vous envoyer ces photos afin que beaucoup de personnes puissent les regarder, par ailleurs je peux vous aider (gratuitement et avec grand plaisir) à réaliser des reportages photos des lieux qui interessent les gens qui fréquentent votre site.

Cordialement

Ghassen Alioui

Note du webmaster : Un grand et chaleureux merci à M. Ghassem ALIOUI pour sa délicate attention, en ce jour de la Commémoration des Trépassés, à laquelle , j'en suis sûr, tous les anciens de Tunisie seront très sensibles. Les photos accompagnant ce message seront prochainement en ligne sur le site, à la page «PHOTOTHEQUE», sous le titre «VOS PHOTOS».

Ceux d'entre vous qui seraient intéressés par l'aimable proposition de M. Ghassem Alioui sont priés de se faire connaître par l'envoi d'un message que je transmettrai.

<<<>>>

89 - de Jean-Claude AGLAVE (16 novembre 2009)

Un salut aux anciens maristes

Pour vous dire que j'en suis un aussi pour avoir été aux Maristes en 1948/1949 et 1949/1950. J'y ai reconnu un copain "Lucien Roquelet".

Jean-Claude Aglave

Grenoble

<<<>>>

90 - de Jean-Luc BOUCHET (24 novembre et 27 novembre 2009)

24 novembre 2009

Merci pour cette prompte réponse. En effet, il y avait peu de chances pour avoir jouer avec vous !

Je ne sais où se situe la villa Messina. Nous habitions ( mes parents ) villa Carmel. Je joins une vue googlemap que j'ai annotée. La rue Scipion était devenue Mal de Lattre de Tassigny en 54 ou 55 si je ne me trompe. J'ai de bons contacts avec Bertrand Bouret dont les parents étaient très amis avec ma famille. Je crois que quelqu'un, sur votre site, a un plan de Salammbô, mais je ne l'ai pas trouvé. Mal cherché sans doute. Si je peux être utile à quelqu'un pour des renseignements, pas d'hésitation.

Cordialement

Jean-Luc Bouchet

Pour prendre contact - Coordonnées n° 513

27 novembre 2009

Ravi de recevoir des compléments d'indications avec votre plan. Bravo pour la mémoire !Rue Virgile, aprés la maison des Fermé, vous indiquez GANTNER; J'avais un ami MILOU, le plus jeune fils d'un officier de la Garde Beylicale marié à une Française, qui habitait cette maison dans la montée (avec un portail à piliers coiffés de boulets de pierre) en 50/57. J'ai perdu son nom de famille. Était-ce la même maison ?

Je croyais que la boucherie Dissoubret (merci de me rappeler son nom) était à un angle de rue prés de la place Jeanne d'Arc. Je me rappelle aussi d'une librairie située à l'angle d'une rue adjacente à la rue Scipion à droite en allant vers l'école.

Melle Lebas a été mon cauchemar lorsque j'ai été son élève à l'école provisoire dans l'École des Cadres. D'autres aussi en ont pâti.

Vous pouvez mettre mes messages sur le site sans hésiter.

Trés amicalement

Jean-Luc

<<<>>>

91 - de Claude GRAMMATICO (28 novembre 2009)

Cher Monsieur, j'ai découvert hier par hasard votre association TUNISIE -FRANCE . Ce fut une grande joie, et me suis tout de suite inscrit N° 567 J'ai transmis aussitot les coordonnées aux miens et amis.Je tiens a vous féliçiter pour votre oeuvre digne d'un batisseur de cathedrales . Je fus projeté grace a vous dans le passé que nous gardons au fond de notre coeur .Je vous remerçie,et vous prie d'agréer MonsieurXUEREF mes meilleurs sentiments.

<<<>>>

92 - de Renato MATTONELLO (13 décembre 2009)

Bonjour, j'ai trouvé par hasard votre site pendant un contact avec le site : info@italianiditunisia.com de Marinette Pendola. Je m'appelle Mattonello Renato et je me suis tout de suite inscrit (coordonnées n° 581).

Je suis né en 1941, j'ai vécu 20 ans au Kram et 5 ans à Tunis avant de partir pour Rome en 1967. Je considère la découverte de votre site comme mon plus beau cadeau de Noël. Un grand merci pour votre travail qui nous permet de revivre notre passé.

J'espère vous faire plaisir en vous envoyant deux pièces jointes où je parle de mes souvenirs tunisiens et de mon état d'âme.

Je vous serre très fort la main en vous souhaitant un joyeux Noël et une heureuse année 2010.

Rome, 13-12-2009

R. Mattonello

<<<>>>

93 - de Jean-François BONETTI (11 janvier 2010)

BONETTI Jean-François recerche MANISCALCO Sylain , GAUVIN , LORE , BORG (fils des cycles Borg ex avenue Jules Ferry ) COSTA , FREYDEFONT,tous élèves de l'Institut Perret à La Marsa (1950 -1955).

Pour prendre contact - Coordonnées n° 572

<<<>>>

94 - de Rosaire DI STEFANO (26 janvier 2010)

Bonsoir,

Je m'appelle Rosaire DI STEFANO. Je me suis inscrit depuis peu au site "TUNISIE-FRANCE. .J'aimerais joindre les liens suivants à votre annuaire. Est-ce possible?

http://www.bou-kornine----sicile.blogspot.com Mon blog personnel

http://sites.google.com/site/monboukornine/ Présentation de mon recueil de souvenirs

http://pinolitalien.blogspot.com/ Information sur un projet de festival en Tunisie

Cordialement vôtre. Rosaire ( J'ai trouvé une compatriote d'Hammam-lif sur le site )

<<<>>>

95 - de Jean-Pierre CATTAN (29 janvier 2010)

chers amis j'aimerais bien retrouver PIERROT, l'animateur de la salle de gymnastique PROST avenue bourguiba a tunis entre 1957 et 1964, si l'un de vous a gardé contact avec lui merci de me passer ses coordonnées

jp cattan

Pour prendre contact - Coordonnées n° 420

<<<>>>

96 - de Antoine ZAMMIT (14 février 2010)

Mr Zammit Antoine ex-francevilloi recherche camarades de jeunesse ayant vécu dans les années 50 a franceville. Mon adresse actuelle : antoinezammit@live.fr

Pour prendre contact - Coordonnées n° 590

<<<>>>

97 - de Brigitte HUNKELER DYLA (2 mars 2010)

Bonjour,

j'ai retrouvé beaucoup de photos de ma mère qui est née en Tunisie en mai 1933. Son nom était Solange TABONE, fille de Walter et Olga TABONE CASSAR.

Cette photo de sa classe de 1945-50 mais je ne sais de quelle école... à Tunis pour sûr, peut-être l'école des Dames-de-Sion.

Je ne sais si qq peut m'aider à trouver des informations au sujet de ma chère Mère, décédée il y a 20ans mais dont je ne peu me résoudre à ne rien ou très peu connaître. Comme bien d'autres enfants de ces familles ayant vécu le déchirement et le déracinement l'histoire de ma famille maternelle est resté un mystère.

Voilà, qui sait, peut-être que qq ds ce vaste réseau me donnera de ses nouvelles.

Brigitte Hunkeler Dyla

Architecte EAUG - SIA

pour B&B Architects SA

7, chemin Puthon

1224 Chêne-Bougeries

Tél.: +41 22 860 02 04

Mob.: +41 76 348 03 07

Mail: bhd@bb-architects.ch

<<<>>>

98 - De Jean-Claude DEMAIS (8 mars 2010)

Bonjour Louis,

Je suis déjà inscrit sur votre site que je trouve très utile.

Nous sommes une dizaine d'anciens gamins de Khereddine des années 50 à nous être retrouvés. Pour garder cette image de Khereddine des années 50 et retrouver d'autres anciens camarades de jeux ou d'écoles j'ai essayé de reconstituer une carte de Khereddine et de l'Aéroport visible sur:

http://www.maristes-tunisie.fr/maristes/Khereddine/index.html

Cette carte est ouverte à tous les anciens Khereddinois y compris ceux qui y venaient l'été en vacances.

Merci

Jean-Claude DEMAIS

Pour prendre contact - Coordonnées n° 146

<<<>>>

99 - De Jean AILHAUD (17 mars 2010)

Bonjour Monsieur,

Je m'appelle Jean AILHAUD. Je suis né à Tunis (Bardo).(1947). Ma mère, née CHARLES Madeleine, est native (1910) de Souk el Arba (Djendouba) où son père était instituteur et fondateur de l'Ecole d'agriculture (1911). Elle a fait ses études à l'Ecole Normale à Tunis et a été institutrice à Chahal, le Kef et au Bardo. Mon père a été aux Ponts et Chaussées à Sfax puis au Poids et Mesures à Tunis.(1935).

Mes parents avaient pour amis les LOYS (pompes funèbres à Tunis Maison Roblot). Je suis encore en relation avec une de leur fille (filleule de ma mère) Mireille épouse JEUDI que je vois assez régulièrement.-.Les GENTILS (Lucette institutrice et René aux Ponts et Chaussées) - Les ANTOINE dont j'ai perdu la trace.(période Kef)..

J'ai quelques documents de cette période écrit par ma mère et quelques photos et c'est avec plaisir, si vous le souhaitez, que je vous transmettrai. Je souhaiterai connaître le nouveau nom de la rue d'Artois au Bardo ( c'est là que nous demeurions en 1947). Je souhaiterai également savoir ce qu'est devenue, et si possible, en avoir

une photo de l'église Sainte Monique du Bardo où j'ai été baptisé.

En espérant ne pas trop vous importuner et dans l'espoir d'une suite favorable à mes requètes,

Bien cordialement

Jean AILHAUD

4 avenue de Tourville

13008 MARSEILLE

04 91 22 52 88

ailhaud@santons-ailhaud.com

<<<>>>

100 - De Paul LAVAUD (1er avril 2010)

JE SUIS NE A LA PRISON CIVILE DE TUNIS MON PERE ETE GARDIEN MA MERE AUSSI JE RECHERCHE TOUTES LES PERSONNES QUI ONT VECU APORTO FARINA QUI S APELLE MAINTENANT GHAR EL MEAL PERIODE DE 1954 A 1956 AVANT L INDEPENDANCE

MERCI DE ME REPONDRE

PAUL LAVAUD

INSCRIT AU TABLEAU DES ANCIENS DE TUNISIE

paullavaud33@orange.fr

Coordonnées n° 453

<<<>>>

101 - De François DIACONO (fils de Robert DIACONO n°291) (16 avril 2010)

Bonjour,

Je suis François, le fils aîné de Bobby DIACONO. Si je vous écris c'est que j'ai récupéré votre adresse dans l'ordinateur de mon Père. En effet, Bobby ne correspondra plus avec vous car j'ai la douleur de vous informer de son décès soudain.

Suite à une grave embolie pulmonaire consécutive à son intervention cardiaque d'il y a trois mois, il s'est éteint ce mardi 13 avril 2010, vers 13h30, à l'hôpital d'Angoulême où il avait été admis la veille au service des Urgences.

Ses obsèques auront lieu samedi 17 avril, à 14h30, en l'Eglise de Magnac-sur-Touvre.

Je reste, à mon adresse personnelle, à la disposition de ceux d'entre vous qui voudraient terminer une éventuelle affaire en cours.

Croyez à mes meilleurs sentiments,

François DIACONO.

Pour prendre contact, cliquer ICI

<<<>>>

102 - De Anna RUSSO, épouse PARTSOUMIAN (19 avril 2010)

Bonjour Monsieur Louis Xueref,

Un formulaire a déjà été déposé sur votre site portant les coordonnées n° 342. Mais à faute de ma maladresse il n'était pas complet. Car lorsque j'ai vu votre site, c'est avec une grande émotion que j'ai fais cette démarche. Aussi je voulais vous dire un grand MERCI pour la création de ce site.

Après, j'ai envoyé plusieurs messages, sans jamais de réponses. J'aimerais tellement que des personnes se souviennent de cet orphelinat Ste Monique (CARTHAGE-TUNISIE) tenu par des franciscaines d'une très grande chaleur humaine. J'y suis restée 9 ans (j'étais âgée de 5 ans lorsque j'y suis rentrée), de 1954 à 1963. Et ces années sont restées gravées dans ma mémoire. J'y étais avec ma grande soeur Marie-Jeanne. Tous ces souvenirs, ces spectacles que nous donnions, ces odeurs de ce beau pays, cette belle plage que nous pouvions voir à partir de notre cour de récréation, et dans laquelle nous nous baignons. Mon imaginaire est rempli de tous ces souvenirs !!

Bien sur il y avait aussi de la tristesse, des pleurs, de ne plus voir les nôtres. Nous étions des bouts de choux sans parents, car nous étions pratiquement toutes avec des soucis familiaux. Il y avait beaucoup d'italiennes, siciliennes, maltaises, sardes….. Et des françaises !! Alors pourrais-je partager tout cela avec une de ces pensionnaires ??

Pouvez-vous avoir la gentillesse de mettre cette correspondance dans vos "mesages" sur votre site?

Je suis allée aussi au Lycée Carnot à TUNIS. De 1961ou 1962 A 1963. Je suivais aussi chaque jeudi après-midi des cours d'escrime. (Les sœurs m'y avaient inscrite, elles étaient modernes pour l'époque !!)

MIMET, le 19 avril 2010.

Vous pouvez me joindre sur mon site Internet : annapartsoumian@orange.fr

Anna RUSSO épouse PARTSOUMIAN

237, chemin des Jérômes

13105 – MIMET

FRANCE

<<<>>>

103 - De Jean-Pierre CATTAN (19 mai 2010)

bonjour,

M.xueref, pouvez vous avoir la gentillesse de publier cette annonce d'un de mes amis s'il vous plait

merci bien

localisation rue

posté par lekram

Bonjour,

Je n'ai pas encore la chance de connaître le kram, mais j'espère m'y rendre un jour. Mes parents habitaient rue Houssine Bouzaiane dans les années 50-60. Quelqu'un saurait-il me situer cette rue aujourd'hui, s'il vous plaît ?

David

Pour prendre contact - Coordonnées n° 420

<<<>>>

104 - De Serge FUNARO (30 mai 2010)

bonjour, étant natif de Tunisie ,j'ai vécu 15ans a l'aéroport au rond point villa franchesca entre Khérédine et le kram . Aimerais retrouver des amis d'enfance . Merci par avance . mon nom Funaro serge .Amicalement

Pour prendre contact : sergio13013@hotmail.com

<<<>>>

105 - De Geneviève MARTIN (28 juillet 2010)

Bonjour,

Je souhaiterais savoir si j'ai de la famille restant en Tunisie ou des personnes l'ayant connue. Mon grand-père s'appelait Augusto DI-DOMENICO, né le 16 août 1911 à Fès (Tunisie), ma grand-mère née en Tunisie le 23 mai 1920. Ils ont eu 4 enfants dont 3 nés en Tunisie à Tunis : Antoinette (née en 1943), André (né en 1945), Denise (née en 1947), Nicole (née à Paris en 1957). Ils ont vécu au Kram, en sont partis en 1955 pour venir vivre à Paris.

Quelqu'un a-t-il connu cette famille ?

Je vous en remercie par avance.

Geneviève

Pour prendre contact : gmartin@unaf.fr

<<<>>>

106 - De Louis XUEREF (30 octobre 2010)

Je transmets, ci-dessous, à tous les visiteurs du site, ce message reçu de l'A.P.N.F.A. (Association du Personnel Navigant Formé en Amérique), dont je suis membre.

Message très important

Message reçu de notre camarade Jean Degeilh

Amitiés à tous

Gérard Duguet

"Alors que je roulais sur une route départementale un soir pour rentrer chez moi, j'ai vu un enfant dans un siège auto, sur le bord de la route, couvert d'une couverture. Je ne peux pas expliquer pourquoi, et peu importe la raison, mais je ne me suis pas arrêté, même si toutes sortes de remords me traversaient l'esprit.

Quand je suis arrivé à destination, j'ai téléphoné à la police qui m'a fait savoir qu'ils allaient s'en occuper. Mais voici ce dont ils m'ont informé avant même qu'ils se rendent sur les lieux afin de vérifier....

"Il y a plusieurs choses qu'il faut savoir de nos jours ... Les gangs et les voleurs n'hésitent plus maintenant à élaborer différents stratagèmes afin qu'un automobiliste (surtout les femmes) arrête son véhicule et en descende en rase campagne.

"La méthode pratiquée par certains gangs rapportée par la police locale consiste à placer un siège auto le long de la route...avec un faux bébé assis dedans... en attendant qu'une femme, bien sûr, s'arrête pour aller voir le bébé qu'elle croit "abandonné".

"Notez que le siège auto est habituellement placé près d'un bois ou près d'un champ dont l'herbe est haute et la personne - une femme en l'occurrence, si elle a le malheur de s'arrêter sera traînée dans le bois, frappée, violée, et habituellement laissée pour morte. Si c'est un homme, il est habituellement tabassé violemment, volé et peut-être laissé pour mort, aussi. Ne vous arrêtez sous aucun prétexte !!!

Téléphonez au 112 dès que possible ET RAPPORTEZ CE QUE VOUS AVEZ VU ET OU VOUS L'AVEZ VU, MAIS NE RALENTISSEZ SURTOUT PAS et continuez votre chemin.

Autre scénario fréquent :

"SI VOUS ROULEZ LE SOIR ET QUE VOUS RECEVEZ DES OEUFS SUR VOTRE PARE-BRISE, NE VOUS ARRÊTEZ SURTOUT PAS POUR VÉRIFIER LA VOITURE, NE FAITES PAS fFONCTIONNER VOS ESSUIES-GLACE ET N'ENVOYEZ SURTOUT PAS DE LIQUIDE LAVE-GLACE PARCE QUE LES OEUFS MÉLANGÉS A L'EAU DEVIENNENT COLLANTS ET VONT VOUS OPPACIFIER LE PARE-BRISE JUSQU'À PLUS DE 90%. VOUS SEREZ ALORS FORCÉS DE VOUS ARRÊTER AU BORD DE LA ROUTE ET DEVIENDREZ ALORS UNE VICTIME POTENTIELLE DE CES CRIMINELS.

VOILA QUELQUES UNES DES NOUVELLES TECHNIQUES UTILISÉES PAR LES GANGS, ALORS S.V.P. INFORMEZ VOS AMIS ET FAMILLES. FAITES SUIVRE CE COURRIEL S.V.P.

<<<>>>

107 - de Guy IACHELLA (31 octobre 2010)

je fais cette recherche pour ma maman qui est née et vecu a Tunis de 1931 jusqu'en 1959, a frequente le college de jeunes filles de Montfleury a Tunis ; elle cherche des contacts avec les personnes qui ont frequente cet etablissement, l'ecole primaire de la rue de normandie.

Guy Iachella

La Ferme des Vallons

info@fermedesvallons.co

<<<>>>

108 -de Mireille DURIEUX, née CILIA (2 novembre 2010)

La famille de mon père vivait à Tunis. Moi je vis depuis toujours en France. J'essaie de faire un arbre généalogique, pour que mes enfants et ma petite fille connaissent leurs ancêtres et j'ai très peu de renseignements concernant cette branche familiale. Avant la Tunisie, ils étaient originaires de Malte (La Valette). Cette famille nombreuse n'avait pas les moyens d'envoyer les enfants au lycée. Mon père a commencé à travailler à 10 ans. Ensuite il est entré dans l'armée. Il était méhariste. Il est arrivé en France en 1942 pour épouser ma mère.

Pour prendre contact - Coordonnées n° 628

<<<>>>

109 - de José RIBES PORTOLES (17 novembre 2010)

Je cherche, 3 amis de mon enfence a Tunis de 1950-1954, leurs pays actuels ainsi que leurs adresses.

Premierment : Aiello Sammut Marie Rosaria: nee a Tunis fevrier de 1933.

Deuxiemement : Aiello Sammut, Jeannette: nee a Tunis en 1937.

Troisiemement : Aiello Sammut, Joseph né a Tunis en1942

je vous remercie.Mes salutations distinguées.

Signé : Ribes Portolés ,joseph .

Pour prendre contact - Coordonnées n° 631

<<<>>>

110 - de Sophia MOHAMED (15 novembre 2010)

BONJOUR,

JE SUIS TRES HEUREUSE D AVOIR DECOUVERT VOTRE SITE, J EN PROFITE POUR ESSAYER DE RETROUVER MES AMIES DE TUNIS CEUX DE L INTERNAT DE KHERREDINE (institut Bourges) LES ANNEES 56 57 58 59 60 AIMERAI RETROUVER MES AMIES DE L ECOLE PIGIER LES ANNEES 1964 UNE AMIE PARTICULIERE QUI PORTEE LE PRENOM DE ANGELLE CAR J AI OUBLIER SON DE FAMILLE. ELLE A HABITE MEGRINE ET ON L APPELER POUPEE TELLEMENT ELLE ETAIT JOLIE.

J AI AUSSI FAIT DEUX ANNEES CHEZ LES SOEURS DE NEVERS A LA MANOUBA EN INTERNAT DE L EPOQUE DE SOEUR ANNE PEUT ETRE LES ANNEES 1960 61 62 . MALHEUREUSEMENT JE N AI PAS DE PHOTO ET ESPERE QUE QUELQU UN EN A . ACTUELLEMENT JE VIS A PARIS POUR ME CONTACTER : Email : msafia@free.fr

MERCI DE PUBLIER CE MESSAGE

QUELLE MERVEILLEUSE IDEE VOTRE SITE MERCI ENCORE.

Pour prendre contact - Coordonnées n° 632

<<<>>>

111 - de ? - (6 décembre 2010)

Bonjour, je me permets de vous faire parvenir les renseignements concernant M. Robert VENEQUE ; il était agriculteur à El Oufia, près de Béja (de 1898 à 1960) ; président des agriculteurs de Tunisie, président de l'association des Anciens Elèves de l'école d'agriculture de Tunis ; il a en outre, publié de nombreux articles de presse sur l'agriculture en Tunisie.

Où pourrais-je trouver des renseignements concernant cette personne et sa famille ? Je vous remercie vivement de votre aide.

Cordialement.

Pour prendre contact : joseph_madeleine@yahoo.fr

<<<>>>

112 - de Renée ASCIAC, née ROUVEURE

je recherche anne-marie Coppola,qui ètait avec moi a lèecole de la manouba a tunis,dans les annèes 1950 a 1956.

Mon nom est renèe Rouveure epouse Asciac,je serai si heureuse d'avoir de ses nouvelles.

merci de votre recherche,cordialement

mme Asciac renèe

Pour prendre contact : renee13@live.fr

<<<>>>

113 - de René Antoine CICCARELLO

Je suis entrain de faire des recherches pour trouver des copains de Tunis. J'ai quitte Tunis lorsque j'avais 15 ans pour les Etats Unis en 1959.

j'abite a la rue Al Jazira. Je suis aller a l'Ecole Martanelle Rue du Maroc et puis a l'Ecole des Garcons a la Rue Charles de Gaulle Mais ma derniere annee d'ecole c'etait Ecole Colonel d'Ornano a la Rue de Maroc d'ou j'ai passe mon examen pour rentrer au Lycee Carnot le mois de Juin 1958. Je suis entrain aussi de trouver un ami Abderrazek Ben Rejeb. He faisait de l'atherophine et etait aussi un acteur de cinema. Son role etait cascadeur.If a fait plusieur films. Il doit avoir comme 69 ans. Apres mon depart de Tunis, j'ai entendu qu'il devait partir pour l'Allemagne pour jouer ditective pour une serie de television. Si quelque pourra avoirdes informations, je leurs pris de me les envoiye. J'espere que je trouverais quelque informations qui m'aidera. Bonjour et Merci.

Rene Antoine Ciccarello

Pour prendre contact : reneciccarello@yahoo.com

<<<>>>

114 - de la part de Jean-Luc BOUCHET

Jean-Luc BOUCHET, un ancien Carthaginois, après avoir établi une liste des Carthaginois qu'il voudrait compléter, serait heureux de connaître les coordonnées de ceux d'entre vous qui se reconnaîtraient, ou seraient reconnus par d'autres, dans la liste ci-dessous :

AGLAVE Bernard - AIELLO Flavien - ATLAN Joséphine - BALDACCHINO (ép. SEGOUIN) Gabrielle - BISSOR Gérard - BONELLI (ép. KUROWSKI) Marie - CAMPOROTTA Monique - CARRAI (ép. CARLIN) Marie-Thérèse - CASABIANCA Paul - CASSAN Catherine - CHAFFAUD Georges - COULON Yves - COURTINE (ép. FABRI) Josyane - DECHENAUX (ép. POSTEL) Danielle - ESTEVE Philippe - ETCHETO Bernard - GILBERT (ép. MOYEN) Françoise - GUILLEMINOT Jean-Marie - GURRERI Humbert - LARRE Pierre - LECOMTE Gérard - LEGROS Georges - LAMOTHE (ép. ANDRIEU) - MASINI Jean - MORANA Claude - MOREDOU Gérard - MOREDOU (ép. BUHAGIAR) Marie-Ange - NICOLOSI Joseph - PECH Bernard - SANTONI (ép. LEFEBVRE) Jacqueline - SCHEMBRI Jean-Luc - WARTELLE Gérard.

Pour prendre contact : coordonnées n° 513

<<<>>>

115 - FAIRE-PART DE DECES

(Adressé aux anciens de Carthage et de Salammbô)

En présentant ses sincères condoléances à sa famille éplorée

«TUNISIE-FRANCE» fait part du décès de

Monsieur Pierre PURSON

(coordonnées n° 73)

Officier de la Légion d'Honneur

Médaille Militaire

Croix de Guerre 39/45

Presidential Unit Citation

Ancien de la Colonne LECLERC et de la 2ème D.B.

Président de l'Amicale des Anciens de la 2ème D.B. du Loiret,

survenu à CHANTEAU (Loiret) le 13 février 2011, dans sa 87ème année.

<<<>>>

114 - de ABDELAZIZ BEY (18 mars 2011)

Mon cher ami,

Sincèrement, je ne trouve pas mes mots. La nouvelle de la disparition de M. Purson m'a beaucoup ému. Puis-je vous demander de vouloir bien publier ce faire part à la page des messages.

Avec mes amitiés les plus sincères.

Abdelaziz Bey

«A la Famille Purson,

Au webmaster du site, M. Louis Xueref.

Je viens d'apprendre avec douleur le décès d'un ami , un homme de bien, qui a laissé une empreinte indélébile parmi ses anciens condisciples de Carthage et de Salammbô .

A Madame Purson,

Mon épouse se joint à moi pour vous assurer que nous sommes de tout coeur avec vous. Soyez assurés de notre chaleureuse sympathie et de notre indéfectible amitié.

Abdelaziz Bey et Mme-LE Kram- Tunisie»

<<<>>>

115 - de Jean-François MORET (4 avril 2011)

"Refugiés espagnols Tunisie 1939-1945"

Cher Monsieur,

Je découvre un peu par hasard votre site ce jour et tiens d'abord à vous féliciter pour la quantité et la qualité des informations rassemblées. Tout cela est très émouvant. Mon père est né en Tunisie en 1954 d'une mère d'origine lorraine (Jeanne Schaff; elle avait un magasin de dentelles arabes rue Amilcar qu'elle a tenu de 1929 jusqu'aux années 60) et d'un père refugié politique espagnol, ex-marin Républicain, Antonio Moret Garcia, qui a par la suite tenu un restaurant au centre de Tunis ("La Posada", rue de l'Ancienne Douane).

Mon père et moi avons fait il y a presque deux ans la connaissance d'une historienne espagnole, Victoria Fernandez Diaz, qui est la toute première en Espagne à avoir écrit sur l'exil des marins républicains après la fin de la guerre civile espagnole (mars 1939): leur sort est demeuré, jusqu'à la publication de son livre en 2008, tout a fait inconnu en Espagne – et bien sur en France. Le travail de cette historienne est remarquable en tous points mais s'appuie essentiellement sur des archives disponibles en Espagne. Son travail m'a beaucoup touché (son père et mon grand-père étaient tous deux marins et ont partagé le même exil) et j'ai entrepris de l'aider dans ses recherches et dans la réhabilitation, dans les mémoires collectives en Espagne et en France, de l'histoire de ces 4093 marins espagnols débarqués le 9 mars 1939 à Bizerte et d'abord envoyés en camps dans le sud-tunisien (Mehheri Zebbeus) avant d'être affectés à des travaux d'intérêt général et/ou de reprendre le combat aux cotés des forces alliées, certains dans la légion étrangère française (cas de l'Amiral Buiza qui commandait la flotte) ou dans les armées américaine ou britannique (cas de mon grand-père).

J'ai récemment trouvé grâce à internet des travaux écrits sur l'arrivée de ces espagnols en Tunisie par, entre autres, une universitaire tunisienne, Mme. Amira-Aleya Sghaier (son travail – passionnant - est disponible en ligne à l'adresse: http://www.cairn.info/revue-le-mouvement-social-1997-4.htm <http://www.cairn.info/revue-le-mouvement-social-1997-4.htm> ); l'auteur suggère que de nombreuses archives restent encore conservées et accessibles en Tunisie.

Ceci-dit, il me semble que l'arrivée de ces 11 bateaux de guerre républicains (portant haut leur pavillon comme le rapporte la presse de l'époque) a du, en son temps, marquer les esprits. De la même façon, nous savons que ces marins, une fois débarqués à terre, ont été vaccinés par les français et qu'un dossier administratif a été ouvert sur chacun d'eux. Il serait donc passionnant de pouvoir retrouver une partie de ces archives (mes recherches en France n'ont à ce jour rien donné), des témoignages de personnes qui auraient vu débarquer ces marins, voire qui auraient participé à leur accueil… Enfin, je rêve que quelqu'un, en ce début mars 1939, un peu impressionné par la silhouette de ces bateaux, ait pris des photos que les familles auraient conservées jusqu'à aujourd'hui… Si elles lisent ce message, j'aimerais les inviter à me contacter à l'adresse jeanfrancois.moret@gmail.com .

Je suis de façon générale intéressé par tout ce qui touche à l'arrivée, à l'accueil, au travail, à l'encadrement, etc. de ces refugiés espagnols en Tunisie de mars 1939 jusqu'à la fin de la deuxième guerre mondiale.

Je vous remercie par avance de bien vouloir poster, si possible, ce message sur votre site internet, peut-être avec les mots-clés dans le titre "refugiés espagnols Tunisie 1939-1945" pour faciliter les recherches des internautes…

Merci par avance.

Bien cordialement,

Jean-François Moret

<<<>>>

116 - de Michel MALOCHET (3 mai 2011)

Bonjour,

C'est en tant que réalisateur d'un film sur la Tunisie des années 50/60 que je me permets de vous contacter.

Il me semble tout à fait dans l'esprit de votre site "Tunisie-France".

Et de plus c'est en consultant la page de votre site "Coordonnées des inscrits" que j'ai pu trouver certains témoins qui interviennent dans le film...

"C'était notre Tunisie...",

Témoignages de la vie quotidienne en Tunisie dans les années 50/60.

Fils du dernier maire de Tunis, professeurs au Lycée Carnot, coopérants, natifs de Sousse ou de Sfax…, tous témoignent de leur vie en Tunisie dans les années 50 et 60. Ils nous font revivre leur passé au travers d'anecdotes mais aussi d'évènements qui ont bouleversé leur vie.
Une émouvante tranche de vie à partager et transmettre....

Dimanche 3 avril 2011, à l'Espace Sorano de Vincennes, et en avant première, MM Video a réuni tous les témoins intervenant dans son dernier film ainsi qu'une centaine d'invités. La projection du film était suivie d'une réception tunisienne au cours de laquelle chacun a pu échanger ses impressions et faire part des émotions suscitées par la projection du film. Un grand moment de convivialité et de partage qui a permis à chacun de retrouver un pays cher à leur coeur et des valeurs communes.

D'autres présentations sont prévues, la prochaine dimanche 8 mai à Paris.

Vous pourrez trouver toute information dans le dossier de presse que je vous trouverez en pièce jointe.

D'autre part, sur mon site www.mmvideo.fr vous pourrez consulter :

- la bande annonce du film : http://www.mmvideo.fr/compteur/video/download.php3?id=43

- les photos de la réception qui a suivi la projection du film : http://www.mmvideo.fr/photos/tunisie/tunisie11/sorano.html

- un article réalisé par le Crif: http://www.crif.org/?page=articles_display/detail&aid=24340&returnto=articles_display/presse_th_artyd=5&tg_id=4

- un extrait du Trait d'Union, le bulletin de l'Amicale des Anciens Elèves du Lycée Carnot (Amilcar): http://www.mmvideo.fr/dvd/ba/tunisie/amilcar/amilcar.html

Peut-être jugerez vous utile de répercuter l'information sur votre site ?

Bien entendu, je suis à votre disposition pour toute information complémentaire.

Cordialement.

Michel Malochet
3 bis avenue Victor Hugo
F - 94160 Saint Mandé
Tel: 33 (0)1 43 98 39 46
Por: 33 (0)6 12 99 10 65
Mail:
michel.malochet@free.fr

Web: www.mmvideo.fr

<<<>>>

117 - de Geneviève BRISSIAUD, épouse COSTES (7 mai 2011)

Bonjour

Suis née en Tunisie à Sousse le 2 décembre 1946, donc j'ai été sur les bancs de la maternelle à l'école de la gare en 1951 à peu près. Ensuite nous sommes partis à Sfax et j'a éffectué le reste de ma scolarité à l'école cachat de Moulinville ou j'habitais et au collège. Je n'ai hélas pas de photos à mettre, ce que je sais c'est que nous habitions à l'immeuble Cohen, en face habitait 2 copains à mon frère Roland Brissiaud , Jacky Bounhi et Alaya Amrouni, mon cousin Antoine Brunetti était plus âgé que moi, ma maman DATO Emile, mon oncle DATO JEAN habitait à Picville. Après nous sommes rentrés en France je devais avoir 14 ans. Voici les renseignements apportés, si quelqu'un se reconnait qu'il hésite pas à me joindre. Merci. Adresse :

cg-costes@hotmail.fr

Pour prendre contact - Coordonnées n° 638

<<<>>>

118 - de Danielle BARCELO GUEZ (1er octobre 2011)

Monsieur,

C´est avec un réel plaisir que j'ai pris connaissance de tous les témoignages et informations diverses qui figurent sur votre site.

Permettez-moi de vous féliciter pour l´important travail de mémoire que vous réalisez et auquel participent tous vos membres, ne serait-ce que par leur seule inscription.

J´ai moi-même apporté ma modeste contribution en écrivant deux livres sur la Tunisie.

Dans le premier, Au 28 rue de Marseille, Tunis, ( l´Harmattan 2005) je transmets les émotions d´un premier voyage retour un demi-siècle après la déchirure.

Dans le second, Racines tunisiennes, ( l´Harmattan 2011), outre la crise identitaire qui concerne, je crois, tous les déracinés, je découvre comment ces racines restent encore très vivaces et concernent nos descendants même s´ils n´y ont pas vécu. ...............................................

Cordialement vôtre,

Danielle Barcelo Guez

Pour prendre contact - Coordonnées n° 643

<<<>>>

119 - De Louis XUEREF (7 octobre 2011)

MESSAGE IMPORTANT

Vous voudrez bien trouver ci-dessous, un récent échange de correspondance qui pourrait intéresser certains d'entre vous.

****************

De M. TOUMI Nourallah

Message du 02/10/2011

Bonjour,

C'est avec un immense plaisir que j'ai découvert l'existence de votre site «TUNISIE-FRANCE» et très touché et ému par les témoignages et les vécus des anciens de Tunisie. L'amour du pays natal est toujours présent et aucune distance ne peut arracher nos racines à notre terre.

La Tunisie, notre pays, est en train de vivre un moment rare et exceptionnel ; Le voyage vers la LIBERTE. Dix mois après la révolution, des élections sont prévues ce mois-ci pour élire une assemblée constituante (écrire la nouvelle Constitution).

Je suis convaincu que ce qui se passe en Tunisie vous touche et j'aimerais vous associer à ces élections.

Je suis Franco-tunisien (maman française et papa tunisien) et vis à Marseille. Je me présente aux élections pour représenter les Tunisiens de France à la future assemblée.

J'aimerais étendre mon réseau des amoureux de la Tunisie à votre association.

Dans l'attente de votre retour, je vous présente mes meilleures salutations.

Au plaisir de vous lire.

Nourallah TOUMI

Directeur de Programme centrales nucléaires

*****************

De Louis XUEREF

A M. Nourallah TOUMI

Réponse du 03/10/2011

Bonjour,

Un grand merci pour le chaleureux message que vous avez bien voulu m'adresser. La Tunisie est mon pays natal, un pays auquel je suis resté et resterai toujours intimement attaché. Rien de ce qui s'y passe ne saurait me laisser indifférent.

Comme vous avez pu le constater en visitant mon site «Tunisie-France», celui-ci se veut être essentiellement un site d'amitié et de mémoire. Il ne s'agit pas d'une association au sens juridique du terme, mais bien d'un site que j'ai voulu créer en pensant aux milliers de personnes qui se sont perdues de vue par suite de leur dispersion consécutive à leur exode. ; j'ai voulu leur permettre d'essayer de se retrouver, et, d'une façon générale, j'ai nourri l'espoir de créer un lien d'amitié entre tous ceux qui avaient subi la douloureuse épreuve du déracinement et de l'exode. C'est en cela que «Tunisie-France» est un site d'amitié.

«Tunisie-France» est, en outre, un site de mémoire qui veut se souvenir de la vie que l'on menait outre-mer, des bonnes relations amicales et parfois fraternelles entre personnes d'ethnies et de confessions différentes ; ces bonnes relations étaient à l'origine d'une culture typiquement tunisienne créée par un amalgame d'éléments empruntés aux cultures des différentes composantes de la société. Mais cette osmose, hélas, n'a pas toujours su résister à une propagande néfaste et à l'action politique.

Site de mémoire également pour ne pas oublier notre participation au développement et à la modernisation de la Tunisie par une action dans tous les domaines, et particulièrement dans celui de l'enseignement, que beaucoup trop de gens, à la mémoire courte et ayant une propension au dénigrement et à l'ingratitude, se plaisent à décrier systématiquement ; cette action continue a favorisé finalement l'émancipation et l'indépendance de notre Tunisie qui s'achemine aujourd'hui vers une démocratie qui aurait dû être plus tôt la règle de l'action gouvernementale. Les «Anciens de Tunisie» n'ont pas à rougir de l'action qu'ils ont menée dans ce beau pays ; ils peuvent même en être fiers à bon droit malgré certaines injustices commises au nom de la France par certains responsables «parachutés» ignorant tout de la mentalité, des mœurs et traditions des composantes de cette nation.

Mais, quitte à me répéter, «Tunisie-France» étant essentiellement un site d'amitié et de mémoire, il ne saurait en aucun cas s'impliquer dans une quelconque action politique.

En vous redisant mon profond attachement à ce pays qui a vu naître quatre générations de ma famille, et mon réel sentiment d'amitié pour le peuple tunisien, en général, et, en particulier pour les nombreux Tunisiens que j'ai connus et fréquentés, je vous adresse mes très cordiales salutations avec mes souhaits sincères de bonne chance pour vous-même, la Tunisie et le peuple tunisien.

Louis XUEREF

http;//pagesperso-orange.fr/tunisie-france

*******************

De M. TOUMI Nourallah

Message du 03/10/2011

Bonjour Monsieur XUEREF et merci pour votre réponse,

Mon projet est de défendre les Tunisiens de France et leurs intérêts. Certains pourront voter et d'autres pas. Je ne cherche pas particulièrement des voix auprès de vous, mais plutôt des solutions et des suggestions que je rajouterai à mon programme. La passerelle entre la Tunisie et la France sera plus solide si tout le monde pouvait participer à son édification et je pense que le site «TUNISIE-FRANCE» pourra y contribuer.

Je considère que l'appartenance à une terre n'est pas une question de «papiers administratifs» mais une affaire de cœur.

A votre avis comment pourrions-nous procéder afin de rétablir les liens entre la TUNISIE libre d'aujourd'hui et les anciens de Tunisie? Quels sont vos souhaits? Qu'est-ce qui vous ferait plaisir pour vous et pour vos enfants? Comment faire pour que votre histoire avec la Tunisie demeure?

Cordialement,

Nourallah TOUMI

********************

De Louis XUEREF

Réponse du 05/10/2011

Cher Monsieur Toumi,

Je vous prie de m'excuser de n'avoir pas répondu immédiatement à votre dernier message ; la raison en est que j'ai voulu réfléchir posément à la manière de vous aider dans votre louable initiative.

Personnellement rien ne pourrait améliorer ma relation avec la Tunisie et les Tunisiens, car mes correspondances avec ces derniers et mes deux séjours en Tunisie après l'indépendance ont été empreints de manifestations d'amitié et de sympathie.

Il me parvient cependant des échos selon lesquels il semblerait que les avoirs des «Anciens de Tunisie» soient toujours bloqués. Si cela s'avérait, le meilleur moyen de favoriser ce rapprochement et ce resserrement de liens que vous semblez appeler de vos vœux ne serait-il pas de débloquer ces avoirs afin que les «Anciens de Tunisie» puissent les utiliser librement en quelque lieu que ce soit et sans restriction, c'est-à-dire sans limitation de somme?

Néanmoins, je pense qu'il appartient surtout à mes correspondants de vous faire part éventuellement de leurs doléances ou suggestions. A mon avis, la publication sur le site «Tunisie-France», bien entendu AVEC VOTRE ACCORD, de notre échange de correspondance, en demandant aux intéressés de vous contacter directement, serait le meilleur moyen de vous aider dans le sens que vous souhaitez.

Bien cordialement,

Louis XUEREF

http://pagesperso-orange.fr/tunisie-france

*********************

De M. TOUMI Nourallah

Message du 07/10/2011

Bonjour,

Merci pour ce retour.

Je note votre demande que j'intégrerai dans mon programme et discours.

Bien sûr vous pouvez faire suivre notre correspondance auprès de vos adhérents. Je compte sur eux.

Au plaisir de vous relire.

Cordialement.

Nourallah TOUMI

Directeur de Programme centrales nucléaires.

*********************************

Les personnes intéressées par l'aimable proposition de M. Nourallah TOUMI, voudront bien prendre directement contact avec lui . Ci-dessous les coordonnées qui permettront de contacter M. TOUMI :

Email : nourallah.toumi@euriware.fr

Mobile : +33 6 85 14 43 59

Tél. : + 33 1 34 96 43 14

<<<>>>

120 - de Gérard DAUMAS (25 novembre 2011)

Qui se souvient de mon grand-père maternel, COLS Raphaël, gardien de la paix à la retraite, veuf remarié avec une Mathilde, propriétaire d'un café en face du port de Tunis, à l'angle des rues de la République et du Portugal ? Tous les charretiers et dockers s'y donnaient rendez-vous.

Pour prendre contact : Coordonnées n° 196

<<<>>>

121 - de Christiane JOLY (6 janvier 2012)

Bonjour Monsieur XUEREF,

Très heureuse d'avoir reçu votre message, et vous retourne ma demande d'inscription.

Je suis née à Tunis ; mes grands parents (Joly et Lefebvre) sont arrivés dans ce pays en 1924 ; mes deux grands pères étaient Directeur et sous-directeur de l'usine la S.A.P.C.E à Djebbel Djelloud, mon père militaire de carrière, et ma maman travaillait à la banque Daninos, dont les dirigeants étaient des amis.

De temps en temps je fais un pélerinage dans ce merveilleux pays. J'ai beaucoup d'amis d'enfance avec qui je corresponds. Sur le fichier, j'ai une cousine Jeannine Lefebvre qui y figure, ainsi que ma soeur "Mansuy/Joly Claudine à qui j'ai envoyé votre message.

Merci encore de ce magnifique travail que vous faites.

J'aimerai savoir qu'est devenue Marie-Jeanne Guillou, qui habitait Tunis ; nous allions ensemble à l'école.

Christiane Joly

Pour prendre contact : Coordonnées n° 652

<<<>>>

122 - de Christiane TARDINO , épouse DELON ( 8 janvier 2012)

Bonjour,

Je suis née en 1955 à SALAMMBO, Villa Mathos Place Jeanne d'Arc et, depuis ma naissance, n'ai jamais revu la TUNISIE.

Je souhaiterais visualiser, par photos ou par tout autre moyen, ce lieu à cette époque (et actuellement car j'imagine que le nom des rues a changé) puisque mes parents Sauveur et Anna TARDINO en sont partis en juillet 1958.

Cela est-il possible avec votre aide et si oui comment ?

Je vous en remercie par avance

Cordialement à vous.

Christiane TARDINO ép. DELON

Pour prendre contact : Coordonnées n° 654

<<<>>>

123 - de Louis ALIES (11 janvier 2012)

Bonjour,

Je recherche des camarades de TUNIS , des années 1948 à1956 ;- PASTOR Géneviève et REVEYRON Daniel ,qui habitaient Rue de RIGA - et les familles GAU et GEVIN , les pères travaillaient à l' ERM de Tunis( la casbah)

D'avance merci pour votre aide.

Pour prendre contact : Coordonnées n° 96

<<<>>>

124 - de Nathalie COUILLAUD, née SEUROT (19 janvier 2012)

Bonjour,

Mon nom est COUILLAUD Nathalie ; je suis née SEUROT ; je recherche des personnes ayant connu mon père : Antoine SEUROT, né le 13 juillet 1925 à Sousse, fils de Lucien SEUROT et de Toussainte CECCALDI. Il avait une sœur, Marie Jeanne, et trois frères, Mathieu, Constant et Benoît.

Ma demande est un peu une bouteille à la mer. Si vous pouvez quelque chose pour moi, alors un grand merci !

Cordialement,

Nathalie COUILLAUD

06 83 84 69 29

Pour prendre contact : Coordonnées n° 655

<<<>>>

125 - de Marie-Jeanne DE MEIS, née SAKHINIS (23 janvier 2012)

Voici ma demande d'inscription sur votre site.

Je suis née en 1956 à Bizerte ; mes parents aussi sont nés en Tunisie. Mon père, Georges SAKHINIS, né en 1917 à Sfax et décédé rn 1969 à Lorient, était d'origine grecque. Ma mère, DI GIOVANNI Vincente née en 1922 à Bizerte, d'origine italienne, vit actuellement à BIOT dans les A-M.

Pour prendre contact : Coordonnées n° 656

<<<>>>

126 - de André LA SALA (23 février 2012)

Bonjour,

Je suis né en Tunisie et je suis parti en 1961. J'ai fréquenté une école primaire mixte de 1958 a 1960, cette école été aussi un internat, elle se située entre Tunis et l'Ariana, le directeur se prénommé Mr MAGNI et la secrétaire Mme GALAIS.

Toutes les surveillantes avaient un nom qui se terminées par un i (ALLIOTI, LEONETI,...).

Si vous avez des renseignements sur cette école, merci de me répondre par mail. Merci d'avance.

Cordialement,

André LA SALA

Pour prendre contact : Coordonnées n° 659

<<<>>>

127 - De Jean-Marc MASOTTA (18 mars 2012)

Bonjour,

Mon adresse de site a changé après quelques temps d'interruption..On y trouve une page du livre d'Or consacrée à Ben Arous-Fochville et Gafour

http://masottadefrance.free.fr/index.html

A plus tard,

JMarc Masotta fils de Jean-Baptiste de Alessandro de Ignazio Masotta

Pour prendre contact : Coordonnées n° 65

<<<>>>

128 - De Henri BALUSSOU (22 mars 2012)

/*Anciens de Carthage et de Tunisie, bonjour*/

/*Je suis né à Tunis en 1946 et j'ai vécu à Douar-Chott (aujourd'hui Carthage-Byrsa) de cette date à 1961 année où, dans les bagages de mes parents, je suis rentré en métropole.*/

/*Mes parents, tous deux professeurs, enseignaient à la Goulette.*/

/*Pour ma part, j'ai fréquenté l'école primaire de Salambô, puis le

merveilleux lycée de Carthage.*/

/*J'ai d'autre part appartenu à la meute de louveteaux (cheftaine Jeanine Thomas), sizaine des Roux puis à la troupe de scouts marins (chef Pierre Allegro qui, soit dit en passant, fut également mon prof d'EPS au lycée), patrouille des Goélands de la 1ère Carthage, Groupe Messire Saint-Louis. Ces engagements ont d'ailleurs décidé du choix de ma carrière.*/

/*Que de souvenirs étourdissants !!!*/

/*Je n'ai malheureusement pas trouvé de noms connus dans l'annuaire. Si certaines ou certains d'entre vous me reconnaissent, qu'elles ou qu'ils se manifestent. J'en serais extrêmement heureux.*/

/*Henri Balussou*/

Pour prendre contact : Coordonnées n° 661

<<<>>>

129 - De Anna RUSSO - PARTSOUMIAN (26 avril 2012)

Je vous ai déjà solliciter pour rechercher des camarades de l'orphelinat Ste Monique à Carthage - Tunisie. Et grâce à ce site crée, j'ai retrouvé certaines d'entre-elles avec qui je communique maintenant. Je vous en remercie.

Je vais encore une fois vous solliciter. Et je met beaucoup d'espoir dans cette bouteille jetée à la mer.....

Je viens d'apprendre des informations sur ma maman que je n'ai connu que jusqu'à l'âge de 5 ans. Aussi mes souvenirs d'elle sont quasi nuls.

Sur mes papiers d'identité, je suis de mère inconnue. En effet elle était déjà mariée lorsqu'elle partie avec mon papa célibataire, RUSSO Salvatore. Ainsi les enfants qu'elle a eu avec celui-ci, n'ont pas pu être reconnu par elle. Je vous rappelle que le divorce n'existait pas.

Mais notre papa nous a donné son nom. (Il est décédé en 1998).

Ma maman s'appellerait Joséphine FERRO (son nom d'épouse) née en juin 1923. Je ne connais pas son nom de jeune fille. Ni le jour de sa naissance.

Voilà c'est tout ce que j'ai appris. Je crois savoir aussi que de son mariage avec FERRO, elle aurait eu 2 enfants. D'après des dires c'était un garçon puis une fille. Mais je ne sais pas au juste...

Je suis née RUSSO Anna en mars 1949. J'ai une sœur ainée, Marie-Jeanne RUSSO née en aout 1947, une sœur cadette, Josette RUSSO née en janvier 1953 et un petit frère Guy RUSSO, né en aout 1955, (décédé). Nous sommes nés à La Goulette et à Tunis.

Voilà, je mets mon espoir entre vos mains. Si ce nom vous dit quelques choses.......Appelez-moi. Merci.

Je voudrais au moins une fois lui dire que je l'ai toujours aimé et qu'elle a toujours été dans mon cœur. Le lui dire par lettre, par des mots ou en me recueillant sur sa tombe.....

Anna RUSSO - PARTSOUMIAN

237, Chemin des Jérômes

13105 MIMET

FRANCE

Tél. 04 42 58 87 42

annapartsoumian@orange.fr

Pour prendre contact : Coordonnées n° 342

<<<>>>

130 - De Jeanne PUGLIONISI (2 mai 2012)

Je m'appelle Jeanne Vella Puglionisi. Mes amis m'appelaient Jenny.Jusqu'en 1945 mes grands parents Vella ont possédé un chalet, le Chalet Jeanne Claude ,au Kram. Nous y passions toutes les vacances d'été. J'ai fréquenté l'école des sœurs de Saint Joseph à Tunis. A compter de 1945 j'ai vécu à Saint Germain.J'ai épousé en 1950 Monsieur Corge Charles dont j'ai divorcé en 1978.Je vis aujourd'hui à Paris.

Je viens de séjourner une semaine à Tunis, au Kram et à Sidi Bou Said.J'ai à peine reconnu Le Kram. Tunis et Sidi bou Said n'ont pratiquement pas changé.J'ai revu avec beaucoup d'émotion les lieux de mon enfance si heureuse.

J'aimerais savoir ce que sont devenus mes amis du Kam et de Saint Germain.

Pour prendre contact : Coordonnées n° 664

<<<>>>

131 - De Michèle AUGUGLIARO (2 mai 2012)

Bonjour,

J'ai vu votre site et je me permets de vous envoyer ce mail pour une demande.

Je suis Michèle AUGUGLIARO, la fille de Riri AUGUGLIARO et je voulais savoir s'il serait possible de retrouver des photos de la Goulette des années 1945-50 concernant le club de basket dont mon père faisait partie ainsi que des photos prises lors de fêtes, et réunions diverses comme la chorale dont mon grand-père Giuseppe AUGUGLIARO était le chef d'orchestre.

Cela ferait très plaisir à mon père et lui rappellerait le bon vieux temps...

Merci beaucoup par avance.

Cordialement.

Michèle AUGUGLIARO

Email : m-augugliaro@voila.fr

<<<>>>

132 - De Catherine IACHELLA (15 mai 2012)

J'ai fréquente l'école de filles rue de Normandie puis le collège de filles de montfleury ensuite l'école privée Bonan. J'ai travaillé à l.office des changes. J'ai quitté la Tunisie en 1959 si il y a des personnes qui me connaissent. Répondez moi merci.

Email :catherine.iachella@sfr.fr

<<<>>>

133 - De ? MAILLARD (31 mai 2012)

Je souhaite retrouver ma petite sœur. Elle a été placée , des sa naissance, chez les Sœurs a l'orphelinat de la Goulette par ma Maman . J'étais encore petite fille et je n'ai pas de renseignements très précis. Elle est née entre les années 1944 et 1946 et son nom de famille est Grech (Nom de ma Maman).

Elle ne connaît pas notre existence et je pense souvent a elle car je regrette le geste de ma Maman. J'ai 81 ans et je serais heureuse de pouvoir avoir de ses nouvelles.

Recevez mes remerciements anticipés, c'est une très bonne idées que d'avoir créer ce site pour les familles déchirées par le malheur de la guerre.

Email : lebreton76000@msn.com

<<<>>>

134 - De Jean BAKLOUTI (13 juin 2012)

Inscrit sur le site «Tunisie-France» je me rappelle à votre bon souvenir et vous prie de bien vouloir faire connaître mon ouvrage sur le site. Dans ce livre, je parle naturellement de la Tunisie mais surtout des événements qui ont conduit à l'indépendance de ce pays.

Cordialement.

Note de l'éditeur : Cet ouvrage, écrit par un ancien Haut Fonctionnaire de la Police, témoin actif d'une époque, constitue un plus et apporte un éclairage nouveau sur les combats menés par les flics de la DST, pour : - juguler les menées subversives, combattre le terrorisme et neutraliser les services d'espionnage adverses, - suivre et au besoin maîtriser les affaires politico-judiciaires, l'affaire des diamants de Giscard, l'affaire des fuites et les soupçons portés sur François Mitterrand, l'assassinat d'Henri Curiel, les exactions de la «main rouge» ou l'activité de certains hommes qui ont fait l'actualité du moment. En plus du témoignage, il tient, comme le titre de l'ouvrage l'indique, Grandeur et servitude, à souligner les difficultés rencontrées pour exercer ce métier sans subir les contraintes du pouvoir politique du moment et tenter de contrôler l'activité de certains services de renseignements dits amis comme le «Mossad» ou encore évaluer à leur juste valeur les rodomontades du président libyen Khadafi. (...) Sa ligne de conduite a été payante puisqu'il sera finalement confirmé à son poste par le nouveau ministre de l'Intérieur Gaston Deferre, qui n'hésitera d'ailleurs pas à le faire nommer Inspecteur Général de la Police nationale par le président Mitterrand et décorer en personne par le secrétaire d'Etat à la Police, Joseph Franceschi, de la rosette du Mérite National. (...)

Note du webmaster : Ce livre peut être commandé en retournant ce bon aux Editions Bénévent - BP 4049 - 06301 Nice cedex 4.

................................................................................................................................................................................................

BON DE COMMANDE

Je commande le livre Grandeur et servitudes policières, la vie d'un flic de Jean Baklouti au prix de vente de 29€ (28€ à partir de 2 exemplaires), ci-joint un chèque en règlement de cette commande.

............ exemplaire(s) X ............€ = ...............€ + 3€ frais de port (pour France Métropolitaine) =..............€

Nom et adresse de livraison:

...............................................................................................................................................................................................

................................................................................................................................................................................................

________________________________________________________________________________________________

Ce livre est également en vente dans les librairies ou encore sur Internet (FNAC - Amazone - Alapage)

Pour contacter l'auteur : coordonnées n° 76

<<<>>>

135 - De Charlotte BONAMY (23 juin 2012)

Bonjour Monsieur,

Je m'appelle Charlotte Bonamy, n° 512 dans l'Annuaire "Tunisie-France"..Je voudrais en priorité vous remercier pour votre site, sympathique, chaleureux, efficace.

Mon email a changé, il est à présent : chabgl@gmail.com

Puis-je également vous demander de remplacer mon ancien message (n° 81) par celui-ci :

Merci Monsieur ! Grâce à un précédent message, j'ai retrouvé une amie d'enfance qui m'est chère. Nous nous sommes revues pour la première fois l'année dernière, en Israël où elle vit désormais. Ce furent des retrouvailles très émouvantes.

La 2ème partie de mon message s'adressait à des gens qui sont aujourd'hui très âgés et mes chances s'amenuisent de recueillir des témoignages. Mais peut-être les noms et les lieux diront-ils quelque chose à l'un de leurs descendants qui s'empressera d'interroger l'aïeul... C'est dans cet espoir que je la maintiens dans vos colonnes. La voici : Qui se souvient de Mme (veuve) *Brillion* et de ses 3 enfants : Lily, Jeanne (Toutou) et Philippe, qui habitaient la *Villa Mohsen*, à *Sidi BouSaïd*, de *1939 à 1946* ?

Je remercie toute personne susceptible de les avoir connus à cette époque (ou qui reconnaîtrait leurs noms dans les souvenirs de leurs parents), de bien vouloir se mettre en contact avec moi. Il s'agit de ma famille maternelle : les personnes citées ont à présent disparu et elles ont laissé peu de témoignages à leurs descendants sur cette période de leur vie.

Merci.

Encore merci, Monsieur, pour ces liens généreux.

Charlotte Bonamy

Pour prendre contact : Coordonnées n° 512

<<<>>>

136 - de Mario OBISO (27 septembre 2012)

bonjour,

je suis tombé par hazard hier sur les dossiers des Anciens Maristes, et je

passe d'agréables moments à visionner les photos.

J'y retrouve bien de visages familiers: Coulon, Giannitrapani, Rizzo ......

J'ai fait le surveillant à partir de 56 , tout en suivant les cours de Première.

Mon plus grand souhait serait de retrouver Tullio Giannitrapani avec qui je suis allé à l'école primaire de Gafour, puis le Petit Séminaire de La Marsa, puis nous avons été chez les Maristes........................

Mes coordonnées : OBISO Mario

31, avenue des Vergers - 13440 CABANNES................( entre Avignon et Cavaillon )

tél : 04 90 95 52 61

obisomario@gmail.fr

/*J'ai d'autre part appartenu à la meute de louveteaux (cheftaine Jeanine Thomas), sizaine des Roux puis à la troupe de scouts marins (chef Pierre Allegro qui, soit dit en passant, fut également mon prof d'EPS au lycée), patrouille des Goélands de la 1ère Carthage, Groupe Messire Saint-Louis. Ces engagements ont d'ailleurs décidé du choix de ma carrière.*/

/*Que de souvenirs étourdissants !!!*/

/*Je n'ai malheureusement pas trouvé de noms connus dans l'annuaire. Si certaines ou certains d'entre vous me reconnaissent, qu'elles ou qu'ils se manifestent. J'en serais extrêmement heureux.*/

/*Henri Balussou*/

Pour prendre contact : Coordonnées n° 661

<<<>>>

137 - de Claude UHLENBROCK née BORG (24 octobre 2012)

Cher monsieur ,

bonjour,

Je découvre votre site et vous remercie de l'avoir créé .

J'y ai retrouvé une cousine au deuxième degré (Annie Namura) à qui je vais écrire car elle recherche de la famille .

je voudrais y évoquer mon grand père : Carmel et mon père Jean (décédé en nov 2007) Etablissements Jean Borg (Cycles et motos) rue de Marseille .

mon grand père a fondé (?) ou bien était un des fondateurs du tour cycliste de Tunisie , il a aussi construit avec monsieur Smadja le stade Vélodrome de Tunis

Cordialement

Claude Uhlenbrock née Borg

<<<>>>

138 - de Jean-Marc MASOTTA (25 octobre 2012)

J'ai remis à jour mon site familial et l'adresse a changé.

http://masottajean-marc.perso.neuf.fr/index.htm

Le site de la famille MASOTTA, décrit l'histoire de la famille avec un chapitre sur l'installation en Tunisie : Gafour, Sfax.. Puis Ben arous banlieue de Tunis. Il y a même un livre d'or sur Ben Arous Fochville avec des récits des anciens.

A bientôt.

Ce serait un honneur d'être référencé sur votre site.

Cordialement,

JMarc Masotta

Je suis déjà dans l'annuaire...

<<<>>>

139 - de Nicole ALBERTINI (7 décembre 2012)

Cher Monsieur Xueref,

Merci pour votre site que ma mère regarde de mon ordinateur, elle a 87 ans et elle cherche ses amies de Tunis. Elle s'appelle Gabrielle Ronna, épouse Albertini Pierre-Jean, est née en 1925, a habité rue de la Sekha jusqu'en 1956. Elle recherche les personnes qui ont travaillé au cercle militaire de 1943 à 1950 et de 1950 à 1956 à la caserne à Saint Henri en particulier Pauline Malia, Elie Cohen, Simone Ley et la famille de Madame Johanet.

Elle recherche aussi son amie Françoise Pace (Zucherro), elle s'est mariée le même jour qu'elle, le 4 septembre 1950 à Tunis.

Ma mère espère que cela ne fait par trop de monde à rechercher…

Avec notre amitié

Nicole et Gabrielle Albertini

Pour prendre contact : nicole.albertini@neuf.fr

<<<>>>

140 - de Hanène ZARAI (1er février 2013)

Cher Monsieur,

Je viens de prendre connaissance de vos recherches sur le devenir des statues du Cardinal Lavigerie et celle de Jules Ferry de Tunis, et je souhaite vous apporter l'information suivante :

Il semble en effet établi que la statue du Cardinal a été découpé par les pères Blancs suite au modus vivendi convenu entre le Vatican et la République tunisienne. Et personne n'en a depuis lors retrouvé la trace.

Quant au groupe statuaire Jules Ferry, j'ai pu le retrouver au mois de juillet 2011 (je suis chercheure en Histoire de l'art) à Tunis où il est conservé. Néanmoins, il convient de signaler que l'ensemble ne se présente pas dans son état d'origine et que les différents personnages constituant le groupe (les deux écoliers, le colon et la bédouine) ont été désolidariser et qu'ils sont dans un bon état de conservation malgré tout (sauf la bédouine qui a perdu ses bras au passage). La statue de Jules Ferry, à proprement parler, est conservée entière et en très bon état.

Voilà je voulais vous apporter cet éclairage de première main. Sachez, par ailleurs que je dispose des photos de la statue dans son état de conservation actuel et que je pourrai, si vous le souhaitez, vous les montrer (*).

Bien cordialement

Hanene ZARAI

* Note du webmaster : Ces photos résultant d'une recherche universitaire toujours en cours, l'auteur du message ne souhaite pas, à juste raison, qu'elles soient publiées sur le site.

Voir également l'article intitulé «Que sont devenues les statues de Jules Ferry à Tunis et du Cardinal Lavigerie?» à la page «Souvenirs, souvenirs -2».

<<<>>>

141 - de Etienne ROGIER (22 février 2013)

Bonjour,

Je recherche, pour un livre historique, des renseignements sur Pierre Leclercq, négociant à Tunis à partir d'environ 1895. Je m'intéresse à l'histoire de ses affaires, l'importation de machines agricoles. J'essaie de suivre la piste de ses descendants : Il s'est marié en 1898 à Tunis à une demoiselle Foubert.Son fils Maurice est né à Tunis en 1899, a épousé une demoiselle Duprez. Ils ont eu une fille, Monique, née le 9 août 1935. Monique Leclercq a épousé en 1959 Joseph Farrugia Est-ce que par hasard ou par chance, Pierre Lelercq est connu des anciens de Tunisie ? Son affaire de machines agricoles était importante Merci si vous pouvez me mettre sur une piste, de conseiller quelqu'un à consulter. Est-ce qu'il est possible de retrouver Mme Monique Farrugia ?

Cordialement Etienne Rogier0561596093

<<<>>>

142 - de Norbert SUID (23 février 213)

J'aimerais avoir des photos de classe de l'internat du Kef des années 1941 à 1949 et des photos de classe du collège Adrumède de Sousse 1946 à 1952 (Directeur du collège M. DUPUIS, Surveillant Général M. AZZEDINE et Econome M. ABITBOL.

MERCI d'avance

SUID Norbert

Pour prendre contact : coordonnées n° 677

<<<>>>

143 - de Marthe LABORIER (2 mars 2013)

Bonjour, Je viens de tomber par bhasard sur votre site et j'ai ét émue en lisant les souvenirs.

Je suis arrivée à Tunis en 1941 et en suis repartie vers 1945 ou 1947. J'étais une toute petite fille. seule ma soeur aînée Françoise a été à l'école, mais je ne connais pas le nom. Nous habitions du côté du Belvédère.

En fait je recherche des témoignages concernant l'épidémie de typhoïde sur Tunis, maladie dont j'ai été victime.

Quelqu'un aurait-il connu mes parents ?

Merci et cordialement.

Marthe LABORIER

Pour prendre contact : coordonnées n° 678

<<<>>>

144 - de Martine ROUX (3 mars 2013)

Bonjour,

je voudrais faire passer ce message dans votre site que j'ai trouvé très émouvant, je n'ai fait que na^tre à tunis mais je l'ai dans le sang et dans l'histoire familiale.

Mon grand-père paternel François ABATE avait une boulangerie fabrique de pâtes à tunis ."Grande boulangerie nouvelle ABATE Frères".

Mon grand-père maternel André Blasco est décédé le 2 mars 1943 lors d'un bombardement américain sur Tunis.Il était responsable du syndicat des banques. Il a fait partie de la chorale de Tunis et a participé au concours international de chorale à Auxerre en 1934.Ma mère a 80 ans , elle est née en 1932 ,est une ancienne du lycée Carnot.

Mon père Gaëtan ABATE est né en 1926 à Tunis, son père est arrivé en Tunisie en 1900. Il venait de Sicile avec sa mère et ses frères.

J'aimerai avoir des témoignages, des photos, ou des précisions pour évoquer des souvenirs communs.

Merci de ce que vous ferez et merci pour ce site.

Martine Roux

Pour prendre contact : martineabateroux@yahoo.fr

<<<>>>

145 - de Abdelaziz BEY (26 mars 2013)

AVIS DE DECES

Ses enfants Jean-Louis et Evelyne, ses petits-enfants Nicolas et Sophie, Bruno et Marylou, Caroline, Guatier et Emilie, ses arrière-petits-enfants Rafael, Adèle et Alexandre font part avec tristesse du décès survenu dans sa cent troisième année de

M. Jean FISCHEL

(Lt-colonel H, engagé volontaire 1942-1945, ancien délégué des Français de Tunisie au Conseil supérieur des Français de l'étranger, officier de la Légion d'Honneur)

Conformément à ses dernières volontés, son corps a été incinéré le 19 mars 2013 dans l'intimité familiale.

175 Allée des Chênes,06510 Gattières"

<<<>>>

de Louis XUEREF (2 avril 2013)

La Campagne de Tunisie

Un remarquable diaporama sur la Campagne de Tunisie a été réalisé par M. Pierre JARRIGE. Je me ferai un plaisir de l'adresser à quiconque m'en ferait la demande par MAIL à l'adresse suivante : «Tunisie-France@orange.fr»

<<<>>>

146 - de Roseline SOUDAN (8 avril 2013)

Je suis à la recherche de toute personne ayant connu Jacqueline ROY, née FENIN veuve MAYER (1914), domiciliée à Sfax (Tunisie) au 1 rue de Constantine (1912-1924 et peut-être après). Née à Vierzon en 1892, elle était la fille de Pierre Louis FENIN, coiffeur, et de Julia DEVOT (qui vivait avec sa fille à Sfax) et épouse de René ROY (1924).

Elle était institutrice, Officier d'Académie en 1950 et membre du Comité de Soutien à l'Orphelinat de l'enseignement primaire à Sfax.

Pour Danielle Hentati qui réalise un livre sur "les palmes académiques en Tunisie de 1881 à 1956", je serais heureuse de correspondre avec quiconque aurait connu, aurait entendu parlé ou posséderait des documents, concernant ma grand-tante par son premier mariage, et reconstituer sa vie (arrivée en Tunisie jeune fille, études à Sfax ou à Tunis, mariage et veuvage en 1914, remariage en 1924, parcours professionnel et écoles où elle a enseigné à Sfax, décès de sa mère, de son époux, d'elle....).

Un grand merci par avance."

On peut me joindre par mail : roselinesoudan@wanadoo.fr ou roxalka@wanadoo.fr

<<<>>>

147 - De Joëlle et Jean-Luc LEGRAND (7 avril 2013)

Je recherche des personnes qui se souviennent ou qui ont vécu à la caserne de gardes mobiles de Ras Tabia jusqu'en 1958 pour partager des souvenirs .

Ma famille maternelle VASQUEZ/ ROMEO/ GIANITRAPANNI vivaient au Kram et à Salammbô . Née en 1950 je suis la 5 éme génération de cette famille qui a vécu en Tunisie.

Mon père militaire THIRIET LOUIS a connu ma mère en déplacement dans ce pays .

Je vais souvent en Tunisie avec bonheur, car il me reste une chère cousine au Kram.

Merci d'avance pour ce contact précieux.

Pour prendre contact : joluc.thileg@live.fr

<<<>>>

148 - De Mohsen BEN LARBI (27 avril 2013)

Je veux aider les amis de la Tunisie à la retrouver et à en retrouver leurs amis et parents. Il vous suffit de me donner l'adresse où vous habitiez et je ferai le nécessaire pour en trouver des informations.

Pour prendre contact : coordonnées n° 682

<<<>>>

149 - De Claudie TALAGAS (3 et 6 mai 2013)

1er message du 3 mai 2013

Je vous remercie d'avoir eu la gentillesse de me répondre si rapidement. Le père de mon père s'est engagé dans la légion étrangère lors de la guerre 14/18. Il est décédé à Loukanda en TUNISIE en 1943. Je ne trouve pas de trace me permettant de retrouver sa tombe, s'il en a une... C'est pourquoi de me suis permise de vous adresser cette demande. Savez-vous où et vers qui je pourrais me tourner pour obtenir ces renseignements ?

Cordialement,

Claudie TALAGAS

2ème message du 6 mai 2013

Je reviens vers vous concernant le père de mon père.

Voici les renseignements dont je dispose : il se serait engagé dans la légion étrangère juste avant le début de la guerre 39/45 (et non 14/18, pardon pour l'erreur). Son nom était Vincent TALAGAS. Il était né en 1910. Il est mort à Loukanda (donc, le lieu dit de la ferme) le 04/05/1943.

C'est tout ce dont je dispose. Je recherche sa sépulture, s'il en a une. Je vous remercie pour toute l'aide que vous pourrez nous apporter.

Cordialement,

Claudie TALAGAS

Pour prendre contact : CTALAGAS523@mgen.fr

<<<>>>

150 - De Michèle FARRUGIA (19 juillet 2013)

Bonjour Monsieur,

Je viens de m'inscrire sur votre site et je vous en remercie. Faisant partie de la liste anciens-tunisie, bien qu'y étant née en 1953, je n'y suis restée que trois ans. Mon père Robert FARRUGIA né à Tunis, fonctionnaire, a ensuite été muté en Algérie, où nous sommes restés jusqu'en 1962.

J'ai retrouvé sur votre site la demande de ma regrettée cousine Annie GALLI née NAMURA, et de sa soeur Mme NAMURA Margaret (296).

J'ai noté également les messages de Mr Abdelaziz BEY concernant ses recherches, mais dans les miennes j'ai retrouvé que certains de mes ancêtres avaient travaillés pour la famille royale.

J'aimerai que Mme UHLENBROCK Claude, prenne contact avec moi, car nous sommes aussi cousines. Son père était le cousin germain du mien.

Je vous remercie de votre attention.

M. FARRUGIA

Pour prendre contact : coordonnées n° 686

<<<>>>

151 - De Lydie ALESSANDRELLO (26 juillet 2013)

Je viens de découvrir votre site et je me permets d'envoyer un avis de recherche concernant ma cousine Danielle messina née en 1941 fille d'Edouard messina.

Mon adresse Mel lydie.alessandrello@orange.fr

<<<>>>

152 - De Armand TUTIN-VOGEL (29 juillet 2013)

Bonjour,

C'est enfin et par un heureux hasard que je trouve votre adresse.

J'ai séjournée entre 02/1947 et juillet 1949 en tant qu'orphelin de guerre dans un orphelinatsitué à l'Ariana près de Tunis. Si mes souvenirs sont exacts ce lieu fut un palais du bey.

J'y fus placé avec mon frère ainé par un organisme qui s'appelait *LEURS ENFANTS *.J'ai gardé des souvenirs très vivaces de deux *surveillantes * très bienveillantes Mesdemoiselles Biaron et Miliana (orthographe très phonétique ) .

Maintenant que je suis à la retraite j'aimerais retrouver des personnes qui ont connu ce lieu .

Merci de la réponse éventuelle.

Armand.tutinvogel@numericable.fr

Pour prendre contact : coordonnées n° 687

<<<>>>

153 - De Danielle POLIDORI (12 septembre 2013)

Bonjour monsieur. Je souhaiterais retrouver mes camarades de classes de l'école de la gare à Sousse Tunisie (années de 52 à 57). Je suis partie en 1957.Que de souvenirs fabuleux remplis de mille évènements heureux ou malheureux. A l'époque il n'y avait pas de distinction de couleur de peau ou de religion, nous vivions tous en bonne harmonie et partagions nos cultures. Je suis née à Kairouan ainsi que mon frère Jacques. Mes parents aussi étaient nés en Tunisie (Simon POLIDORI et Adèle BOGO). Je m'appelle Danielle POLIDORI. J'habite Clermont-Ferrand et on peut me contacter au 06 16 22 67 78. Merci.

<<<>>>

154 De Bernard DUPOND (20 octobre 2013)

Bonjour,

Merci de votre envoi, très intéressant..(Il s'agit de l'envoi du diaporama sur la campagne de Tunisie - note du webmaster))

Si vous ne le connaissez pas, il y a sur FlickR, forum de photos, un monsieur qui poste des quantités importantes de photos de la dernière guerre, principalement, mais pas uniquement, d'origine allemande. Il doit avoir accès à un fond spécifique..

Parmi ces photos, il y en a concernant notre Tunisie.

Je vous donne ci-dessous le lien vers l'une d'entre elles, ce qui vous permettra de remonter à toutes les autres et à ses différents albums :

http://www.flickr.com/photos/41818881@N06/9914261253/in/faves-49208724@N07/

Quant aux agriculteurs de Oued Zarga que vous me citez, oui je les connais de nom, sans plus. Il faut dire que OZ, contrairement à certains villages purement de colonisation comme par exemple Bou Arada, ne comportait pas vraiment de "village". Il y a avait une gare, une église, la Poste, une petite épicerie, 2 ou 3 maisons, et barka !!

Les fermes étaient disséminées dans un rayon important, par exemple la nôtre était à 10 Kms du "centre". Et il n'y avait pas vraiment de communauté, ce qui fait que les liens entre colons étaient uniquement ceux que l'amitié, ou les circonstances, avaient créés, donc assez ténus pour les autres.

Merci encore de votre envoi et de votre travail.

Bien cordialement

Bernard Dupond

<<<>>>

155- De Paola BONNARDOT (16 décembre 2013)

Bonjour,

Je viens de découvrir votre site en commençant des recherches sur la Tunisie. Il est vraiment très intéressant. Mon père est né en Tunisie en 1944 (à Tunis), il est maintenant décédé et je souhaitai savoir si des personnes l'ont connu dans sa jeunesse ou ont connu sa famille. Est-il possible de s'inscrire sur votre site même si je n'ai jamais connu ce pays qu'au travers des photos de famille de mon père ?

Veuillez agréer mes sincères salutations.

Paola Bonnardot

Message du 18 décembre 2013

Bonsoir,

Voici quelques précisions concernant ma famille :

Mon père Pierre (Mario) Romano est né en 1944 à Tunis (père : Joseph Romano ; mère : Ernestina Borelli)

Ses grands-parents sont Ezio Borelli et Maria Mormino. Ils se sont installés en Tunisie en 1907. Ils ont eu plusieurs enfants Lida, Ernestina, Ezio Carlo, Edmond.

Ils sont repartis de Tunisie en 1952 ou 1953 sauf Ezio qui est mort pendant la campagne de Tunisie (peut-être bombardements). Il est donc enterré à Tunis.

J'aimerai savoir si des personnes ont connu ma famille, ou peuvent me donner des renseignements sur la vie en Tunisie à cette époque.

Ezio venait de Toscane et Maria de Sicile.

Pourriez-vous comme vous le proposez sur votre site me faire parvenir le diaporama sur la campagne de Tunisie?

Sincères salutations

Paola Bonnardot

Pour prendre contact : Coordonnées n° 693

<<<>>>

LE SAVIEZ-VOUS ?

(Information reçue d'un ami des «Anciens de Tunisie» qui souhaite garder l'anonymat.

Journal Business News du 25.7.2013

La résidence du consul de France à la Marsa est à vendre pour 3 millions d'euros.

La résidence du consul de France à la Marsa Cubes est à vendre et le prix attendu par l'Etat français est de trois millions d'euros, soit quelque 6,5 millions de dinars.

L'Etat français envisage également de céder un terrain en friche de 2,5 hectares à la Marsa Cubes et le prix attendu est de deux millions de d'euros.

L'information est officielle et a été publiée sur le site internet du Sénat français et figure dans le projet de loi de finances de l'année 2013, sous le chapitre de la rationalisation engagée du parc immobilier à l'étranger. «Un parc simple et disparate qui gage les dépenses immobilières du ministère français des Affaires étrangères. Cette politique immobilière, orientée vers la recherche d'une plus grande efficience, se traduit notamment, par la cession des biens domaniaux devenus inutiles», explique-t-on. On justifie aussi la politique par l'entretien lourd des travaux relatifs aux clos et couvert des bâtiments, voieries et réseaux divers (VRD) et aux mises aux normes techniques réglementaires.

La vente de la résidence du Consul à la Marsa a provoqué la colère et la déception d'un grand nombre de Français et Tuniso-Français résidant en Tunisie, vu la symbolique que revêt le lieu. D'après Madeleine Berger Bennaceur, conseillère élue à l'Assemblée de Français de l'Etranger, ce patrimoine a été offert à la France par le Bey de Tunis vers 1770. Le cadeau du Bey comprend également Dar Kamila, où réside actuellement l'ambassadeur.

Sous Bourguiba, on a décidé de faire traverser le terrain par une route, séparant la résidence du consul de la résidence de l'ambassadeur, ce qui a failli créer un grave incident diplomatique entre la France et la Tunisie à l'époque.

Les Français de Tunisie et les Tuniso-Français entendent s'opposer sérieusement à cette cession et une pétition est lancée sur le web afin d'être adressée à François Hollande le 5 août prochain. On y lit : «Il serait regrettable qu'une vente de terrains à la forte dimension symbolique, au seul but de financer une réhabilitation ou une construction dans un autre coin de la planète, puisse porter un réel et irrémédiable préjudice à notre pays et aux bonnes relations existantes.

Ces résidences occupées depuis des années par le Ministre Conseiller et le Consul Général ont une grande valeur patrimoniale de par leur longue histoire liée à la France et d'autre part sont connues depuis le XVIIIème siècle, bien avant l'indépendance, comme étant les résidences de France.

Elles sont honorées par plusieurs générations, tant françaises que tunisiennes, ou étrangères. S'en séparer porterait gravement atteinte au prestige de la France et alimenterait les rumeurs de tous ceux qui veulent faire croire à la faillite de notre pays la France.»

Rappel du webmaster : La chapelle Saint-Louis de Carthage fut édifiée vers 1840 à Carthage sur un terrain, bénéficiant de l'extraterritorialité, offert également au roi de France par le Bey de Tunis en 1830.

<<<>>>

156 - De Aline BURON (8 janvier 2014)

(Message supprimé)

<<<>>>

157 - De Geneviève FAJOL-FASENSIEUX (9 janvier 2014)

Cher monsieur ,

En ce début d'année , je vous présente tous mes vœux confraternels pour vous - même , votre famille et tous les

" anciens de Tunisie " .

En témoignage de ma gratitude envers tous ceux qui collectent des documents sur de l' Histoire vécue , je souhaiterais faire parvenir à " qui de droit " un petit opuscule rédigé par mon oncle et frère d'adoption, né à Tunis en 1923 ( orphelin à trois ans , il a été élevé par ma mère -sa sœur , et mon père ) . Il est actuellement décédé .

Il s'agit de ses " Cent jours en Italie " , au cours desquels il a écrit quotidiennement . Engagé volontaire à 20 ans, il a fait plusieurs campagnes et ... rencontré notre père à Casino !

Bref . J'ai fait dupliquer ce précieux document et le tiens à disposition de la personne dont vous pouvez peut - être m'envoyer le nom et l'adresse , le cas échéant .

Rien ne presse , évidemment .

Bien à vous .

Geneviève Fajol -Fasensieux .

Note du webmaster : Toute personne intéressée par cette offre est priée de m'envoyer un message par email (exclusivement) qui sera transmis à Mme Geneviève FAJOL-FASENSIEUX.

<<<>>>

158 - de Luc MICHEL (11 janvier 2014)

Mes parents ont habiter au parc ou il y avait des citernes, mon père était chef d'équipe a l'arsenal il s'appeler MICHEL YVES LOUIS nous sommes partie en 1956 moi je n'avez que 2 ans je me souvient de rien et mon père est ne a MATEUR en 1916 est décédé en 1966.....si vous auriez des photos de cette endroit me ferait chaud

Pour prendre contact : Coordonnées n° 695

<<<>>>

159 - de Marie-Ange LA ROSA ( 4 février 2014)

J'essaye de reconstituer la vie de ma famille qui sont Italiens de Tunis.En 1940 mon oncle est parti en colonie de vacances de Tunis à Palerme.Cette colonie a été bloquée pendant longtemps en Italie à cause de la déclaration de la guerre.

Connaitriez vous des témoins et des informations de cette histoire. De plus, est ce que quelqu'un se souvient du nom du paquebot qui faisait le trajet Tunis Palerme en 1940?Egalement, mes deux grands pères ont été prisonniers en 1943 pendant environ 6 semaines, un à Sbeïtla et l'autre à Kasserine. Comment était la vie dans ces prisons, avez vous des témoignages?

Avez vous des informations sur ces différentes questions ? Je serai ravie si quelqu'un pouvait m'aider.

Voici mon email : marieangelarosa@Hotmail.fr

Mille mercis à tous,

<<<>>>

160 - de Geneviève MAGNE née BOURCART (25 mars 2014)

Je suis née en novembre 1948 à SBEITLA où nous avons vécu jusqu'en 58. Puis nous avons habité 2 ans à Tunis avant de rentrer en France en juillet 1960.

Mon père, Rodolphe Bourcart, avait une ferme. Ma mère était institutrice à l'école primaire de Sbeïtla.

Je recherche des photos de Sbeïtla et de Sionville à Nabeul où j'ai été pensionnaire.

Merci.

Geneviève Magne née Bourcart.

<<<>>>

161 - de Fabrice DJEBALI (15 avril 2014)

Bonjour,

Je suis à la recherche de ma TANTE Madame Jacqueline NACCACHE née en Tunisie, de père Maurice NACCACHE décédé en octobre 1976 et de mère Fortuné SAADA décédée en 1942.

Ma tante s'est mariée en Tunisie avec Rémy ROY DE SESSY.

Je suis Fabrice DJEBALI le fils de sa sœur Ninette NACCACHE née le 16 novembre 1945 à Tunis.

Si vous pouvez m'aider svp à rechercher ma tante ou un de ses enfants Valéry Roy de SESSY.

Me contacter de toute urgence au 0613812787, pour que ma mère puisse retrouver sa sœur qu'elle n'a plus revue depuis son départ de la Tunisie à l'age de 17 ans.

Merci de votre aide très précieuse.

Fabrice DJEBALI

06 13 81 27 87

<<<>>>

162 - de Flore MOUSSY (19 avril 2014)

Bonjour je suis a la recherche de personne qui aurait été a l'école st henri de 1947 a 1955 a tunis merci de bien vouloir me répondre, un cadeau pour ma maman!!!

Cordialement

"flore moussy" <advf-flore@hotmail.fr>

<<<>>>

163 - de Norbert PINELLI (24 avril 2014)

Bonjour à tous.

M.Dhouib ( La Tunisie dans le tourbillon de la seconde guerre mondiale.) voudrait vérifier si à l'époque des allemands en Tunisie, Radio Tunis fonctionnait. En ces années nous n'avions pas chez moi de poste radio et je ne peux donc pas lui donner de réponse. Si quelques-uns parmi vous sont en mesure de le renseigner, je vous redonne son e-mail : dmnouredine@yahoo.com

Cordialement.

Norbert

<<<>>>

164 - de Joëlle NICOLAS RANDEGGER (28 avril 2014)

Bonjour

Je suis née en 1942 à Tunis, 3ème d'une fratrie de 7 enfants sont les 4 premiers sont nés durant la 2ème guerre mondiale. je suis donc très intéressée par le DVD de Pierre Jarrige sur la campagne de Tunisie dont je cherchais à reconstituer l'histoire à travers les écrits de mes parents. Mon père était fonctionnaire des Finances depuis 1938 jusqu'à l'indépendance. Ma mère, professeur de lettres au lycée Jules Ferry. Mon grand-père maternel , Roger Labarde était professeur de maths puis directeur du Collège Alaoui de 1941 à 1953. Je cherche donc tous les documents me permettant de mieux connaître leur histoire et leur mode de vie.

Merci d'avance !

Bien cordialement

Joëlle NICOLAS RANDEGGER

2 rue du Garrigou

34160 MONTAUD

www.joellenicolasrandegger.fr*

Pour prendre contact : Coordonnées n° 699

<<<>>>

165 - de Mme Catherine VIDAL (13 mai 2014)

bonjour,

je recherche la sépulture de Mr ARNOULD MARCEL décédé le 27/11/1945 sur les pentes du djebel zit en tunisie lors d'un accident d'avion ,les corps furent descendus à Saint Marie du zit et je ne sais pas ou il à été inhumé je viens de recevoir un acte de décés de grombalia mais est il dans cette ville?, merci pour les renseignements que vous pourriez m'apporter.

cordialement.

Mme VIDAL.

Pour prendre contact : cathy1954@hotmail.fr

<<<>>>

166 - de Jean-Pierre LUBRANO (17 mai 2014)

J'ai habité au 7 rue Denfert-Rochereau , puis au 24 ave de Madrid . Je recherche mes voisins et amis : CANTARINI Joseph, POLIZZI Louis , CONFORTO Robert , COSSU Marina , BOSCO Fulvio, ---- DARBON Désiré école primaire Bab-El-Khadra ---- du coll. Alaoui : PALOMBIÉRI Jean-Pierre, PÉPITONE, CARLOTTI ---- TOBIA Joseph de l'ateier AREM ---- Du 8ème RCA : VANUCCI Louis, MICALEF, ROUDIÈRE, NICOSIA Antoine, JANTZEN de Macon ----mes amis de jeunesse : CAPIZZI François, STRAZZULLA Eric et Sonia, CALLI GARCIA Carmel, CATALANO Nicolas, ETTORE Jacques---- Pour ceux qui les ont connu : décés des frères PAKIS ( Alain et Yvan ) à Nice ---- BALDACCHINO Sauveur sept. 2007 à Valence ---- BORG Joseph de Djerba oct.2007 à Lyon .

Pour prendre contact : Coordonnées n° 701

<<<>>>

167 - de Clarisse TEDESCO (6 juin 2014)

A l'occasion des grandes commémorations qui ont lieu, en ce moment sur les plages du débarquement en Normandie!.....ET QUI SONT UNE JUSTE RECONNAISSANCE DE CEUX QUI SONT RESTES AU FOND DE LA MANCHE POUR LIBERER LA FRANCE!!!!

SI L'ON PARLAIT AUSSI DU CIMETIERE MILITAIRE QUI ETAIT SITUE SUR LE FLANC DE GAMMARTH EN TUNISIE (près de Tunis) ET QUI A ETAIT EXPULSE DE CE LIEU PAR LE GOUVERNEMENT TUNISIEN......DE L'EPOQUE, SOUS PRETEXTE QUE CES TOMBES MILITAIRES NE CONCERNAIENT PAS LA TUNISIE!!!!ALORS QU'IL S'AGISSAIT DE LA BATAILLE DU DEBARQUEMENT DES ALLIES, CONTRE LES TROUPES ALLEMANDES QUI OCCUPAIENT LA TUNISIE!...

VOILA COMMENT ON EFFACE L'HISTOIRE.....ALORS QUE SEULE LA MEMOIRE EST CAPABLE DE LA FAIRE VIVRE!

CLARISSE TEDESCO (Coordonnées n° 700)

<<<>>>

168 - de Geneviève ESCANO (13 août 2014)

Je recherche : Léa VASA (nom de jeune fille) que j'ai connu à Marsa Résidence nous étions tout un groupe d'amis.

Qui peut me répondre.Merci d'avance.

Amicalement.

Geneviève ESCANO

Pour prendre contact : coordonnées n° 219

<<<>>>

169 - de Bertrand BOURET (30 septembre 2014)

(Note du webmaster : Ce message constitue une réponse aux messages 69 et 166 qui précèdent)

Bonjour Louis

Je viens de lire le message 166 - de Clarisse TEDESCO (6 juin 2014)

Visiblement, elle est mal informée, le cimetière militaire de Gammarth n'a jamais disparu, bien au contraire et c'est le seul endroit de Tunisie où les drapeaux français et tunisien flottent sur le même mat.

C'est aussi là que sont entreposés quelques monuments aux morts et plaques commémoratives dont celle du lycée Carnot.

Plus d'infos sur le site du consulat

http://www.consulfrance-tunis.org/Cimetiere-militaire-de-Gammarth

Amitiés

Bertrand

<<<>>>

170 - De Claude Bernhardt ACCARDO ( 14 octobre 2014)

Bonjour,

Je souhaiterais,faire passer ce message à toutes fin utiles .Je recherche ma tante ACCARDO Joséphine,née le 8 Septembre 1922 à Zaghouan en Tunisie puis a vécue à partir de 6 mois à La Goulette jusqu'en 1987.Mon grand père est décédé en 1973 à la goulette et j'ai retrouvé le reste de ma famille en 2010,il me manque ma tante Joséphine et ses enfants.

Si vous avez connu la famille ACCARDO merci de me contacter par mail claude.bernhardt@club-internet.fr ou par téléphone au 06 50 94 28 19.

Merci

ACCARDO Claude Bernhardt

<<<>>>

171 - de Adnen el Ghali 6 décembre 2014)

Cher Monsieur,

J'effectue une recherche sur l'histoire des quartiers de Notre-Dame de Tunis, de Mutuelleville et du Belvédère et remercie par avance toute personne qui aurait l'amabilité de partager photos, documents et informations diverses (population, lieux de cultes, parcs, célébrations...)

Meri de bien vouloir publier cette annonce sur votre page.

Avec mes remerciements anticipés.

Très cordialement,

Adnen el Ghali

Architecte-urbaniste

adresse de correspondance : adnenelghali@gmail.com

<<<>>>

172- de GRAMOND Claude (23 décembre 2014)

Bonjour,

Je viens de m'inscrire auprès de votre organisme que je trouve fort intéressant. Je souhaiterais que vous passiez l'annonce suivante de recherches :

« Je me nomme Claude Gramond . Je suis né le 25 Mars 1946 à Tunis. J'ai habité la rue Bab Saadoun puis la rue Caton. Je suis parti de Tunisie en 1956. J'ai fréquenté l'Ecole des Frères rue de la Kasbah

Je recherche les personnes suivantes, qui ont à peu prés mon âge : Jean Pierre Borg, Johny Borg, qui étaient avec moi à l'Ecole des Frères et qui habitaient rue du Pirée, et leur sœur Marie Christine (je crois) Borg.

Par ailleurs, je serais redevable à toute personne qui aurait des renseignements sur les personnes et familles suivantes, ceci lancé un peu comme une bouteille à la mer :

- Christine Gaa, née Macri en 1899 à Izmir (Turquie) qui habitait Av Jean Jaurès prolongée à Tunis, décédée le25 Décembre 1949 à Tunis messe à l'Eglise Ste Jeanne d'Arc

- Esperon Maria née Macri en 1904 à Izmir, sa sœur, décédée à Paris après 1982

- les familles Macri, Esperon, Lanza et Pollicino. »

Vous remerciant pour la parution de cette annonce, avec mes coordonnées, recevez mes salutations cordiales.

C Gramond

Pour prendre contact : Coordonnées n° 711

<<<>>>

173 - de Alexandre CHAMPIOT (5 janvier 2015)

un grand merci a la personne qui pourra me donner le moindre renseignement sur ma mére emmannuella,joséphine schimbri née a malte décédé a tunis a qu'elle date???entérré ou???a t'elle gardé sa nationalité maltaise ou française par son mari mon pére ne sait rien tous parti avec leurs secrets.cordialement. alexandre.champiot@aliuceadsl.fr

<<<>>>

174 - de Alexandre CHAMPIOT (13 janvier 2015)

je suis mr campiot alexandre j'ai déja envoyé un avis de recherche il ya peu de temps je me suis trompé sur ma boite mail j'ai fais une faute de frappe ..voici la bonne ( alexandre.champiot@aliceadsl.fr)je donne plus de précision recherche une personne qui pourrait me donner le moindre indice sur ma mére emmanuella joséphine schimbri née a malte le 29/12/1913 décédé ENTRE 1955 ET 1957 a tunis par contre je ne sais pas si elle porté le nom de mon pére CHAMPIOT car ne suis pas sur si ils était marié..merci encore a tous et bonnes années 2015..

<<<>>>

175 - de Jean-Luc BOUCHET (16 janvier 2015)

Le Mercredi 14 janvier 2015 11h06, Max FITOUSSI <max.fitoussi@yahoo.fr> a écrit :

Bonjour Jean-Luc,

Comme convenu, je t'envoie le texte du mail de sondage que tu as gentiment accepté de diffuser pour moi à l'ensemble des Anciens Elèves du Lycée de Carthage (sauf à ceux qui vivent en Tunisie car ça ne me paraît pas utile). Si le voyage se fait, le moment venu j'informerai bien entendu Monia Chérif et les quelques Tunisiens que je connais bien.

Cher(e)s camarades, chèr(e)s ami(e)s,

La situation s'étant éclaircie en Tunisie, nous envisageons d'y organiser un nouveau voyage, à l'instar de celui qui avait eu lieu en mai 2012 et qui s'était déroulé dans d'excellentes conditions, à la satisfaction de tous.

Ce voyage se situerait dans la 2ème quinzaine du mois de mai, et nous séjournerions, pendant une semaine environ, dans un hôtel de bord de mer, dans la zone allant de Carthage à Gammarth.

Bien sûr, il importe que nous sachions combien nous serions à peu près et c'est pourquoi nous effectuons un sondage pour savoir qui serait intéressé.

Vous trouverez, en pièce jointe, un formulaire que je vous remercie de me retourner dès que possible.

Par la suite, si le nombre de personnes intéressées est suffisant, je reviendrai bien entendu vers vous pour vous fournir toutes précisions utiles sur l'organisation du voyage, sur les conditions de séjour et sur les prix, ce qui vous permettra de vous décider en toute connaissance de cause.

Amicalement à tous et à toutes,

Max Fitoussi

27 avenue de la Sibelle - 75014 Paris

max.fitoussi@yahoo.fr

Tel. fixe : 09 51 89 08 08

Portable : 06 78 28 65 42

Anciens du Lycée de Carthage

SONDAGE EN VUE D'UN VOYAGE EN TUNISIE

(dans la 2ème quinzaine de mai 2015)

Séjour dans un hôtel de la zone Carthage-Gammarth

Formulaire à retourner à Max Fitoussi (avant le 31 janvier au plus tard)

par e-mail à l'adresse : max.fitoussi@yahoo.fr

Nom et prénom :

Adresse électronique :

INTERESSÉ(E) ? OUI NON

Ne laisser apparaître que votre réponse (OUI ou NON)

Si OUI, merci de fournir les informations suivantes :

Participant(e) accompagné(e) de :

Nom

Nom de jeune fille

Prénom

Date de naissance

Adresse

Code postal & Ville

N° de tel. fixe

N° de tel. portable

Commentaires éventuels :

<<<>>>

176 - de Abdelaziz BEY (30 mars 2015)

M. Abdelaziz Bey vient enfin de publier son livre sur LE KRAM, ayant pour titre :Le vieux Kram, cité des Figuiers dans les Jardins de Carthage. Il contient 248 pages et 10 chapitres: La localisation géographique, la localisation historique et la seconde guerre mondiale au Kram, la population avec les habitants de la plage et du centre ville, les autorités locales et les divers services, toutes les activités commerciales (boulangers, bouchers, cafetiers, coiffeurs.......), les établissements scolaires (kouttab, écoles de filles et de garçons), divertissements et loisirs, les activités sportives (le COK en particulier), la plage centre névralgique du Kram, les lieux de culte ( mosquées, paroisse, synagogue, cimetière multiconfessionnel...) etc.

Pour ceux qui veulent acquérir le livre, voici les coordonnées:

Mme Mika ben Miled , Editions Cartaginoiseries, 2 rue Sophonisbe, 2016 Carthage, Tunisie

Tel. 216.71.732.594

Email. mikabenmiled@gnet.tn

Et M. Omar Lasram: 216.20.278.480

<<<>>>

177 - de Chantal LEBER née CHAPELLE (7 avril 2015)

Bonjour à tous,

Grâce à mes recherches généalogiques sur tous les sites possibles, j'ai découvert récemment l'existence d'une cousine germaine : CHAPELLE Geneviève, née en 1939 à Sfax - fille d'Auguste CHAPELLE né à Sfax et de BARTOLO Yvonne née probablement à Sfax.

Son père, Auguste CHAPELLE a disparu durant la Seconde Guerre Mondiale dans les Maquis de Lozère (entre 1942 et 1945), le berceau de la famille CHAPELLE étant Cocurès en Lozère.

Notre grand-père, François-Régis CHAPELLE a émigré en Tunisie et s'est installé à Sfax où il a fondé une famille. Il était employé des Chemins de Fer, sur la ligne Sfax-Gafsa. Il s'est marié avec CAMISULI Jeanne née à Sfax et a eu 4 enfants de cette première union : Auguste (père de Geneviève), Abertine, Virginie et Urbain, mon père. Après le décès de sa première épouse il s'est remarié avec GAUCI Josépha et a eu deux fils : Michel (très âgé qui vit aux USA) et Carmel tué après le débarquement en Normandie. Nous avons retrouvé sa sépulture grâce aux coordonnées du cimetière militaire où il est inhumé communiquées par le Ministère de la Défense.

Mon père, Urbain CHAPELLE, engagé très jeune dans la marine, était sous-marinier et a été affecté à la base navale de Ferryville. Il fut ensuite affecté à la base navale de Brest où ma soeur cadette est née en 1939. Puis ce fut ensuite Toulon et retour à Ferryville. L'aînée de ses autres enfants et les trois derniers sont nés à Ferryville.

Durant toutes ces années de guerre mon père n'avait aucune nouvelle de son frère aîné et ignorait qu'il avait une fille, Geneviève, née également en 1939.

Ce que je sais, c'est que lorsque mon père a appris que son frère aîné était porté disparu, il a entrepris toutes les recherches possibles auprès de la Croix-Rouge et de divers autres organismes pour retrouver sa trace, et cela toute sa vie durant. Le dernier mot qu'il a prononcé sur son lit de mort en avril 1990 à Toulon, ce fut le prénom de ce frère aîné qu'il chérissait tant.

Ce serait pour moi, ainsi que pour mes soeurs et frères, un immense bonheur, eu égard à son père Auguste, au plus jeune frère Carmel, son oncle, à mon père Urbain, son autre oncle qui a fait preuve de tant de ténacité, de retrouver la trace de Geneviève CHAPELLE, notre cousine germaine, car elle est à présent le seul lien qui nous rattache à ce lointain passé douloureux dû à cette terrible Seconde Guerre Mondiale.

Nous avons interrogé à Cocurès toutes les personnes de la famille sesceptibles de nous donner quelques informations. Des Anciens se souvenaient du passage d'Auguste à Cocurès avant qu'il ne disparaisse dans les Maquis de Lozère. Hélas la plupart sont décédés.

Un grand merci à tous ceux ou celles qui pourront me donner quelques informations pour m'aider à retrouver Geneviève CHAPELLE.

Pour prendre contact : Coordonnées n° 716

<<<>>>

178 - de Chantal LEBER, née CHAPELLE (11 avril 2015)

Cher Monsieur XUEREF Louis,

Mes plus sincères remerciements pour avoir fait paraître sur votre site mon avis de recherche concernant Geneviève CHAPELLE, cousine germaine, née à Sfax.

J'ai relu avec beaucoup d'émotion l'ensemble des messages de toutes ces personnes nées en Tunisie, comme la majorité de ma famille, que ce soit du côté paternel, les CHAPELLE (berceau SFAX)ou du côté maternel : BERENGER - LOMBARD (berceau TUNIS et environs).

J'y ai retrouvé des noms de personnes familiers qui ont égrené mon enfance et mon adolescence.

J'espère que ma recherche ne restera pas lettre morte, ce serait un tel bonheur de retrouver la trace de Geneviève.

Vous avez fait un travail remarquable en créant ce site où beaucoup d'inconditionnels de ce pays attachant qu'est la TUNISIE, peuvent venir se ressourcer.

Encore une fois MERCI.

Chantal LEBER née CHAPELLE

Pour information : Mon époux, Roland LEBER, historien de formation, natif d'Oran, en Algérie, a écrit plusieurs romans :

- Toute une vie de Dolorès (sa mère est née en Espagne avant d'arriver en Algérie)

- Hermann le Badois - De Fribourg à Saïda - 1840-1930 (relatant l'arrivée des Alsaciens-Lorrains à Saïda en Algérie, et dont il est issu) - Roman traduit en allemand

- Disparu au Mont Mouchet (un Français de Tunisie dans la Résistance en Auvergne) - Histoire en partie romancée de Auguste, père de Geneviève CHAPELLE.

<<<>>>

179 - de Mireille et Louis SOLINAS (30 avril 2015)

bonjour,

je recherche pour mon mari SOLINAS Louis, ayant effectué son service militaire autrefois à Tunis, l'un de ses copains René FERRY. Il était engagé dans l'armée à la caserne du Bardo. C'était en 1952-1953. Louis Solinas avait 21 ans et René Ferry deux ans de moins.

Un autre détail il avait juste avant fait l'Indochine.

Nous ne disposons pas d'autres détails. Par votre site, il me semble que l'on peut lancer un avis de recherche. Je n'ai pas su le faire.

Pourriez-vous nous aider?

Merci

Très cordialement

Mireille et Louis Solinas

Pour prendre contact : mireille.solinas@orange.fr

<<<>>>

180 - de Agnès FENECH (21 mai 2015)

Bonjour à tous,

Ce message est principalement destiné aux anciens de La Goulette. Je recherche toute personne pouvant me donner des renseignements sur mes parents et grand-parents ayant vécu à La Goulette jusqu'en 1965 :

Gaetano FENECH né en 1899 à La Valette (Malte) immigré aux Etats-Unis de 1920 à 1936, puis retour en Tunisie avec sa femme Anna BORST d'origine allemande et leur premier fils (mon père) Franck FENECH. Un 2ème fils, Michel, est né en décembre 1938.

Gaetano FENECH avait construit un immeuble à La Goulette, et tenait un commerce de type "bazar". Il est décédé début 1944 peu après la Bataille de Tunis. Comment s'appelait ce commerce, où se trouvait-il, où se trouvait l'immeuble de la famille ?

La famille FENECH était également apparentée à la famille MIFSUD mariée avec une soeur FENECH, cousins Antoine MIFSUD, André MIFSUD.

A la mort de son père, Franck, alors âgé de 13 ans, qui était scolarisé chez les Pères Blancs, a arrêté ses études pour reprendre le commerce et faire vivre sa mère et son jeune frère âgé de 5 ans. Il était connu sous le nom de "Franckie de La Goulette".

Plus tard il a rencontré ma mère Denise BOUGNOUX-ESNAULT arrivée de Paris comme institutrice. Certaines (école de filles) ont peut-être été élève dans sa classe jusqu'en 1957, où elle est rentrée en France avec mon père.

Sa mère Anna et son jeune frère Michel ont définitivement quitté la Tunisie pour les Etats-Unis en 1965.

L'immeuble familial placé sous séquestre a depuis était loué, et s'il existe encore, doit être en fort mauvais état.

Le cimetière de La Goulette et les tombes de l'époque existent-ils toujours ?

J'envisage prochainement un séjour à La Goulette, ainsi que mon frère afin de venir nous recueillir.

Par avance un grand merci même pour d'infimes renseignements.

Agnès FENECH

agnes.fenech@dbmail.com

<<<>>>

181 - de Philippe ROBIN (10 juin 2015)

Bonjour,

Quelqu'un pourrait-il me dire dans quelle caserne était stationné le 26e Escadron du Train des Equipages Militaire à Tunis en 1931/1932 ?

Mon père y a fait son service militaire.

En échange j'ai quelques photographies (scannées) de Tunis de cette époque si vous êtes intéressé ?

En vous remerciant.

Cordialement Pied-Noir

Philippe ROBIN

robindebetting@hotmail.fr

<<<>>>

182- de Agnès FENECH (20 juin 2015)

Bonsoir Monsieur XUEREF,

Merci beaucoup d'avoir pris le temps d'une réponse, même si cela me rend triste d'avoir la confirmation de ce dont je me doutais, à savoir, plus de cimetière, plus de tombes, même si je n'ai jamais connu ce grand-père décédé en 1943, après avoir activement participé à la Bataille de Tunis.

Je compte m'inscrire sur votre site dès que j'aurai un peu plus de temps.

En effet, je rentre juste de Grande-Bretagne où j'ai aidé ma fille de 23 ans à déménager, et depuis cette semaine je reprends une activité professionnelle après une période de chômage, donc c'est une chance -à 57 ans- et je dois me montrer à la hauteur, la Tunisie va malheureusement devoir attendre encore un peu.

De son côté, mon frère est actuellement à New-York et va essayer de retrouver la trace de Gaetano FENECH notre grand-père immigré de Malte aux USA en 1920, ainsi que de mon père Franck FENECH né à Broocklyn en 1931. Aujourd'hui âgé de 84 ans, et parti à l'âge de 4 mois pour la Tunisie, il n'a évidemment aucun souvenir, et ses parents ne lui ont jamais parlé de cette période.

Grâce à votre site, j'ai pu déjà entrer en contact avec l'un de vos inscrits, Madame Josette MOLINIER, qui était cliente de la boutique tenue par mon père et ma grand-mère à La Goulette. Nous avons longuement échangé au téléphone, le weekend précédent, elle venait de ranger une couverture achetée chez eux il y a 60 ans (!) toujours en bel état, et avait repensé machinalement à Franckie de La Goulette, toujours si serviable et gentil. Elle a également bien connu ma mère alors jeune institutrice à l'école primaire de filles de La Goulette où elle était scolarisée.

Ce soir, avant de vous répondre, je regardais votre site, et je peux également témoigner du souvenir que conservaient mes parents de la Tunisie d'avant, où les communautés vivaient en bonne harmonie, mon père d'origine maltaise, parlant l'allemand sa langue maternelle, l'anglais que parlaient ses parents entre eux, le français appris à l'école chez les Pères Blancs, mais aussi l'arabe, le judéo-arabe, l'espagnol, l'italien... Enfants, nous entendions parler des MIFSUD (nos cousins), des SAMAMA, des COHEN, des LELLOUCHE, des ZAMMIT...

J'espère que les événements récents vont permettre aux tunisiens si accueillants de retrouver la paix, et que les différents existants pourront trouver des solutions.

Je peux témoigner de l'amertume de mon père à savoir son immeuble tomber en ruine, les loyers perçus détournés par les gérants successifs, et lorsque déjà à l'âge de 20 ans je manifestais le désir d'aller sur place, il m'en dissuadait, m'expliquant que je ne pourrais pas retirer plus de 50 dinars par semaine, qu'il valait mieux tourner la page... Le peu dont il avait hérité de son père était le fruit d'une vie de labeur bien modeste, dont il se sentait injustement dépossédé, et arrivé en France avec une valise en carton, selon l'image stéréotypée, il avait fallu tout redémarrer à zéro.

La Tunisie reste pour moi cette petite photo abîmée, en noir et blanc, de mon grand-père et de mon père posant fièrement sur la terrasse de leur immeuble, la Méditerranée à l'horizon, en tenue de GI, armes à la main, juste après la Bataille de Tunisie.

A nouveau merci bien sincèrement,

Agnès FENECH

agnes.fenech@dbmail.com

<<<>>>

183- de Any WILSON (31 juillet 2015)

Bonsoir Monsieur

Je suis ne a Tunis et jai quitte la Tunisie en 1959.

Voyant votre sommaire sur la Tunisie, cela ma fait souvenir les bons moments que jai passé a Tunis.

Je vous remercie beaucoup.

Marie Louise Debono (nee Farrugia)

"Andy Wilson" <andywils2009@googlemail.com>

<<<>>>>>

184 - de France FATTER DIEU (16 août 2015)

Bonjour,

quelle surprise de tomber sur ce site !

Merci de l'avoir créé c'est un cadeau du ciel...

J'ai lue avec beaucoup d'attention tous les messages postés, que de noms qui me reviennent en mémoire même si parfois je ne pouvais mettre des visages et des lieux.

Je suis née à Sainte Monique (Saïda puis Carthage Présidence) rue Victor Hugo derrière le lycée de Carthage, je m'appelle France DIEU née FATTER, j'ai passée une enfance de rêve dans un pays de compte de fée où les religions étaient toutes en profondes communions avec le respect de chacun.

J'avais un Frère, Philippe et une sœur beaucoup plus âgée que nous, Monique morte depuis peu.

Papa était dans les parfums, l'archéologie, il était aussi à la" Municipalité" de Carthage.

Maman s'occupait de son jardin et de ses fleurs, de l'orphelinat de Sainte Monique ou nous allions à la messe le dimanche, et du carmel de Carthage, elle avait beaucoup d'amis chez les père blancs de la cathédrale (je faisait partie de la choral avec comme professeur Monsieur STIL) .

J'ai souvent pensée à des amies que j'aimais, où sont elles à présent ?

A l'école des sœurs de Sainte Monique, dans la montée de Carthage, j'avais comme amies, Soukaïna Caïd ESSEBSI, grande brune au cheveux courts, je l'aimais beaucoup, je la cherche depuis des années...

Il y avait aussi Marie Christine et Marie Françoise TEMPOREL, Christine KOKLER (pardon pour l'orthographe) Anne Marie PINNAR, Aziza BOUCOUCHA qui était pensionnaire car elle habitait loin...

Sœur Emillie me donnait des leçon de piano! enfin que de souvenirs.

Je recherche aussi une grande amie qui habitait en dessous de chez moi à Sainte Monique, Geneviève BAIZEAU, elle avait des frères et une sœur plus âgés qu'elle, Xavier, Bernard et Claire, sa maman,adorable amie de ma mère, était veuve et s'appelait Madeleine.

Voila, j'attends avec impatience des retours , si vous pouviez me donner des nouvelles de ces personnes ou si vous m'aviez connue ( pardon de vous avoir oubliées és) contactez moi pour me faire la surprise, comme vous tous sur ce site, j'ai la nostalgie de mon pays et de mon enfance , merci d'avance.

France FATTER DIEU

Pour prendre contact : Coordonnées n° 720

<<<>>>>>

185 - de Marie-France ANTOINE née LECHENE - 15 août 2015

Bonjour,

Ci-joint les renseignements me concernant.

J'ai vécu à MEDJEZ-EL-BAB de 1946 à 1957. J'étais à l'école primaire puis nous sommes partis à TUNIS et j'étais au Collège Paul Cambon.

La directrice d'école de MEDJEZ s'appelait Mme CAZARD.

J'aimerais retrouver un de mes anciens camarades Yvon GOVERNAL qui était avec moi en primaire à MEDJEZ.

Je vous en remercie.

Mme ANTOINE

Pour prendre contact : Coordonnées n° 719

<<<>>>>

186 - de France FATTER DIEU (20 septembre 2015)

Bonjour Monsieur XUEREF,

juste pour vous tenir au courant de mes différentes retrouvailles grâce à votre site.

Bien sur Geneviève BAISEAU, nous avons échangées des quantités de mails et photos et parler de multitudes de choses , pensez, plus d'un demis siècle de retard...

Par l'intermédiaire d'un inscrit de Tunisie France ( Jean Claude DEMAIS) qui avait vu mon annonce , j'ai pu avoir les coordonnés de Christine KOGLER que je recherchais, elle est vie à la réunion après avoir vécue dans pleins de pays, ça été encore des émotions vous pouvez vous en douter .

Josette MOLINIER , que je ne connaissais pas , m'a envoyée un mail pour me dire que ses parents lui avait parlé de notre famille, surtout de ma cousine Jacqueline FATTER, jeune infirmière , morte brulée pendant la guerre, c'était émouvant , elle est actuellement en voyage en Tunisie .

Voila, je voulais vous dire tout ça, il est bien normal que vous puissiez savoir à quel point votre site fait des heureux et je ne vous remercierai jamais assez.

J'espère maintenant pouvoir retrouver d'autres amies, je vous tiendrai au courant.

Pour vous faire une idée, deux photos en Tunisie, (ma première communions école saint Joseph) et il y a 4 mois en Martinique et une en Tunisie il y 4 ans en forme de pensée .

Bon dimanche et encore mille merci.

Amicalement

France FATTER DIEU

Pour prendre contact : Coordonnées n° 720

<<<>>>>>

187 - de Claude BUISSON (25 septembre 2015)

Bonsoir,

je recherche depuis de nombreuses années des personnes qui auraient connues la famille de mon mari MARC BUISSON (dcd en1999).

la famille a vécu a Ferryville dans les années 1936-1949, peut être , date du décès de la maman. ils habitaient au temporaire no 1.

la famille était composée de six enfants : Lucien ,Armand,Marc, Liliane,Joceline, Josiane.

les parents se nommaient:Guy et Raymonde .

merci de bien vouloir m'aider.

mme claude BUISSON

Pour prendre contact : buisson.claude49@gmail.com

<<<>>>>>

188 - de Philippe HAMARD (9 janvier 2016)

bonjour

je recherche des informations sur sur mon grand- oncle PLANCON ERNEST LUCIEN

née a Clamecy département de la Nièvre en 1888 devenu instituteur il a exercé en Tunisie de 1912 a 1932 je crois que sa plus longue affectation a du être EL KEF la ou il est décédé le 30/12/1932 il était a ce moment là directeur

de l'internet primaire . merci a tous

Contact : famillehamard@yahoo.fr

<<<>>>>>

189 - de Shirley LAWSON (épouse FABBRI) (22 février 2016)

Je suis, je suis de st germain de 1950 a 1961 je suis a la recherche de mes amis d enfance jean pierre valenza sa maison se trouver a cote de la notre a jardin miliane ainsi que diego et henry biasci mon reve de voir mes amis car la nostalgie de ce pays est dans mon coeur, j attend des nouvelles, j ai 69 ans le temps passe vite.

Contact :"Shirley Fabbri" <shirleyfabbri@gmail.com>

<<<>>>>>

190 - Message transmis par Marc BARTOLO (coordonnées n°685) (25 février 2016)

Chères Amies, Chers Amis,

j'ai le triste devoir de vous informer du décès de notre Ami le Père Michel PRIGNOT qui s'est éteint hier à Tunis.

Une petite pensée pour lui.

Qu'il repose en paix.

EZ

E-Mail: edouardz8@orange.fr

<<<>>>>>

AVIS DE DECES

(découvert récemment sur le net)

NARBONNE

TOULOUSE

Armande, son épouse ;

Marjolaine, Arnaud et Luce, ses enfants,

familles et alliés

ont la douleur de vous faire part du décès de

Monsieur

Bertrand BOURET

survenu à l'âge de 69 ans.

La cérémonie religieuse aura lieu vendredi 4 décembre 2015, à 10 h 30,

en la basilique Saint-Paul-Serge de Narbonne, suivie de la crémation au crématorium de Trèbes à

12 h 30.

Le défunt repose au Funérarium du Grand Narbonne.

Le présent avis tient lieu de faire-part et de remerciements.

Tunisie-France présente ses très sincères condoléances à sa famille.

<<<>>>>>

Vu sur le Web

Mort d'Edgard Pisani

Mort d'Edgard Pisani, résistant et ancien ministre de De Gaulle et de Mitterrand

LE MONDE | 21.06.2016 à 13h59 • Mis à jour le 21.06.2016 à 14h58 | Par Patrick Roger

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2016/06/21/mort-d-edgard-pisani-resistant-et-ancien-ministre-de-de-gaulle-et-mitterrand_4955079_3382.html#fA3tayA4x8IBI4O4.99

Note du webmaster : M. Edgard PISANI, décédé lundi 20 juin à l'âge de 97 ans, était un ancien de Tunisie. Sa famille venait tous les étés au Kram où elle possédait un appartement sur la place de la Marne.

Tunisie-France présente ses très sincères condoléances à sa famille.

<<<>>>>>

191 - De Marie-Thérèse RETOUT (30 juillet 2016)

J'aimerais connaître qui aurai connu mon gd père jean Marie baldaccihino ne a la goulette il étai laitier et vende le lait avec sa Carole tire par la douce annes se accompagner de sa Pte fielle merci de me contacter

marie-therese.retout@laposte.net

Note du webmaster : Les messages sont publiés tels qu'ils sont reçus, par copier-coller.

<<<>>>>>

192 - De Renée COLLART (1er octobre 2016)

Je souhaiterais revoir mon Ami Jean Xueref interne au Lycée français mixte de Mutuelleville Tunisie années 1965 à 1970 ( nos extra adolescences )

Je suis Renée de Sousse tout comme toi Jean, ton père travaillait à l.hôpital Fahrat Hached.

Nous étions internes puis nous avons été des moniteurs de colonies chez les Pères "blancs" de Tunis pour des lieux en France : le Jura

J.ai vécu chez les Amérindiens/ F.E.W.F.

Bref, voici en supra mon e-mail + deux N° l.un où je me trouve actuellement à Sousse pour régler une fois pour toute les successions de feux mes Tendres Parents.

+216 96 589 189 Sousse

+594 6 94 14 78 12 Guyane Française (donnes moi ton e-mail car je bouge)

Comme toi avec tes jambes sous le bureau du prof. de maths. Mr Attali ? !!

Pour prendre contact : collart1437@gmail.com

<<<>>>>>

< Retour à la page d'accueil

< Aller aux coordonnées des inscrits